L’effroyable parcours de Joël Le Scouarnec, chirurgien pédophile aux plus de 250 victimes potentielles

Cet ancien chirurgien est soupçonné d’avoir abusé plus de 250 enfants au cours de sa carrière. Un parcours criminel que les enquêteurs retracent à l’aide de ses carnets intimes.

6PQNKRYEYCSWFE5AZMVDEW3J2Y

Pendant des années, Joël Le Scouarnec s’est astreint au même rituel : consigner par écrit les sévices sexuels qu’il infligeait à ses jeunes patients dans une sorte de journal intime de la monstruosité. Avec un vocabulaire mi-médical mi-enfantin, l’honorable chirurgien de Jonzac (Charente-Maritime) y décrivait comment « il a tripoté le clitoris » de telle petite fille, « léché la chounette (sic) » de telle autre. Le titre de ces deux carnets numériques? « Vulvette » et « Quéquette ». Lorsqu’ils analysent l’ordinateur du sexagénaire, interpellé simplement pour exhibition sexuelle en mai 2017, les enquêteurs n’imaginent pas ouvrir la boîte de Pandore…

Deux ans et demi plus tard, le médecin de 68 ans est incarcéré à la maison d’arrêt de Saintes. Mis en examen, il sera jugé courant 2020 pour des viols et agressions sexuelles commises sur quatre fillettes. Des faits qu’il a avoués partiellement lors de sa première garde à vue. Mais l’exploitation de ses écrits abominables a lancé les gendarmes de la section de recherches de Poitiers sur une enquête d’une dimension inédite. Pas moins de 250 nouvelles victimes potentielles ont été identifiées sur la période 1991-2014. Ce qui ferait potentiellement de Joël Le Scouarnec le plus grand pédophile de l’histoire française.

Lire la suite : Le Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.