L’effectif est complet à la brigade de gendarmerie

Stéphane Moisan (à gauche) est le nouveau commandant de la brigade de gendarmerie. À ses côtés, Nicolas Le Doze, qui a pris ses fonctions en août. Second rang : Patrick Colin, Séverine Degrez et Laurent Le Gros.

Stéphane Moisan (à gauche) est le nouveau commandant de la brigade de gendarmerie. À ses côtés, Nicolas Le Doze, qui a pris ses fonctions en août. Second rang : Patrick Colin, Séverine Degrez et Laurent Le Gros. |

Le commandant de la brigade malestroyenne, l’adjudant Rémy Coquelin, a été affecté à d’autres missions, en avril 2014. Stéphane Moisan, 39 ans, arrivé en tant qu’adjoint à l’été 2013, le remplace désormais à la tête de la brigade de la rue de la Gare. « L’arrivée, le 1er août, du chef Nicolas Le Doze, est un soulagement. Elle vient remettre la brigade à flot et combler le trou à l’emploi qui persistait depuis avril », confie le nouveau commandant.

Âgé de Nicolas Le Doze arrive de la brigade voisine de Theix, où il a passé douze ans, après avoir quitté l’escadron de gendarmerie de Nantes où il a exercé de 1996 à 2002. « Cette mutation à Malestroit est dans le cadre logique de l’avancement de ma carrière », déclare le chef Le Doze, qui sera promu adjudant le 1er novembre.

La brigade fonctionne en communauté de brigade avec celle de Guer, qui a un effectif global de 20 militaires. L’unité territoriale de la cité en compte neuf, dont une femme. « La sécurité des personnes, des biens et la sécurité routière sont nos missions au quotidien. Nous sommes les relais des directives de la hiérarchie », insistent les gendarmes malestroyens, dotés d’un tout nouveau véhicule d’intervention.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.