Le Service Militaire obligatoire, une solution…? Un remède (par Christian Sébenne)

Drapeau

Voici un texte que je vous invite a lire. On aime ou on aime pas, mais il est indéniable que ce texte  invite à la réflexion. Il concerne l’ensemble des Citoyens de ce pays, l’ensemble des Militaires et bien entendu l’ensemble des Gendarmes.

A mon avis ne pas se sentir concerné c’est ne pas se sentir Citoyen. Il serait prétentieux de ma part de vouloir commenter ou juger du contenu de ce texte, néanmoins j’estime qu’il a le mérite de nous inviter à réfléchir sur le devenir de notre société  et le devenir de chacun d’entre nous quelque soit notre opinion politique.

Extraits :

La mise à mort de la France serait-elle programmée…?  l’Armée, est-ce désormais le crépuscule… la Gendarmerie et la Police dans l’œil du cyclone
Le Service Militaire obligatoire, une solution…?  Un remède
 
Les trois derniers Présidents de la République Française auront à n’en pas douter laissé une trace indélébile dans le démantèlement de la Maison France, si la pierre angulaire   de l’édifice en revient au Président Jacques Chirac, la quintessence de cette stratégie aura été l’apanage de messieurs Nicolas Sarközy et de son clone François Höllande.
À tout seigneur tout honneur, l’ex Président Jacques Chirac se sera attribué la part du lion, en signant la fin du service militaire. Il donnait le coup de grâce à une particularité de ce pays dont le maître mot fut la Conscription, cet acte de foi permettait d’envoyer sous les drapeaux toute la jeunesse afin de lui inculquer les principes fondamentaux de la mère Patrie. Or, si ce principe aurait pu subir quelques aménagements en vue de son amélioration, cette épuration sonnait le glas à une École de la République dont l’origine remonte à la Révolution Française.
…./….
Pour en avoir déjà prôné ses valeurs, le service militaire permettait de découvrir des handicaps chez certains et de les corriger, d’enseigner l’Esprit de Corps, Esprit qu’il faut détruire à tout prix aujourd’hui, d’inculquer l’ordre, la méthode et la discipline, de se lever de bonne heure et de faire son lit, d’apprendre le civisme et ses vertus,  ce simple exercice se révèlera une thérapie pour des garçons qui étaient littéralement introvertis, pour d’autres, ils apprenaient à lire et à écrire, pour ceux qui le souhaitaient d’assimiler un travail, de passer leur permis de conduire, de faire du sport et des exercices physiques soutenus. Nous avons connu autour de nous des jeunes dont les parents n’avaient pas les moyens de leur payer des études et qui grâce au service militaire puis à l’Armée furent un tremplin social et une chance d’apprendre et d’acquérir un métier dans la camaraderie et la fraternité. Même le pire des pires (il y en eut) sont devenus des hommes bien, ayant des valeurs en eux et capable de les transmettre à leurs enfants.
/……….

Lire la suite sur Armée-Média ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *