« Le retraité de la gendarmerie n’est pas privilégié » – Pontrieux

Les retraités de la gendarmerie de l'arrondissement de Guingamp ont tenu leur assemblée générale samedi, à Pontrieux.

Samedi, les retraités de la gendarmerie de l’arrondissement de Guingamp ont tenu leur assemblée générale à Pontrieux. Une cinquantaine d’adhérents de l’Union nationale des retraités des personnels de la gendarmerie (UNPRG) a assisté à cette réunion présidée par Serge Fleuriot, responsable de secteur, en présence de Daniel Préauchat, président de l’union départementale.

Les effectifs sont stables : 25 adhérents résident dans le canton de Pontrieux, 180 dans l’arrondissement de Guingamp et 1 100 dans le département, plaçant ce dernier au second rang au niveau national.

Au cours de la réunion, la protection sociale, le pouvoir d’achat, la pension de reconversion des veuves, le patrimoine ont été abordés. Daniel Préauchat dénonce « les campagnes médiatiques désignant le gendarme retraité comme étant un privilégié. »

Ses arguments : le montant de la retraite peine à suivre l’indexation de l’inflation (1,8 %), alors que les salaires progressent en moyenne de 3 % ; la mise en application au 1 er avril d’une nouvelle taxe au titre de la contribution additionnelle de solidarité sur l’autonomie ; l’augmentation inquiétante du nombre des veuves qui vivent sous le seuil de pauvreté, n’ayant pas pu exercer une profession du fait du métier de leur époux ; le patrimoine acquis par le ménage étant le fruit d’une vie d’activité.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *