Le premier haka au Centre de formation des gendarmes

ls s’appellent Joseph, Matahi, Dan et Pierrot. En mars 2016, ces quatre enfants du fenua ont réussi le concours de sous-officier de la Gendarmerie, et se sont envolés pour 8 mois de formation en Métropole. Vendredi, ils ont inspiré un magnifique haka à leur compagnie …

© EG 2ème régiment de Chaumont
© EG 2ème régiment de Chaumont
C’est une première sur la place d’arme de cette école qui compte parmi les plus réputées d’Europe. Après une semaine passée au Centre National d’Entraînement Européen des Forces de la Gendarmerie (CNEFG) de Saint-Astier, les élèves de la 7ème compagnie de l’école de Gendarmerie de sous-officier de Tulle, ville du sud-ouest de la France, ont offert un haka au colonel-commandant le centre. Un haka inspiré par les quatre Polynésiens de la compagnie.

Vendredi 6 janvier, par une température avoisinant les 0°C, les 114 élèves gendarmes ainsi que leurs cadres ont présenté 3 tableaux, sous la direction des élèves gendarmes tahitiens. Une démonstration de force, mais aussi d’unité, pour cette 7ème compagnie formée au maintien et au rétablissement de l’ordre.

Joseph, élève gendarme tahitien qui participait au haka, nous raconte les coulisses de ce moment fort.


Le premier haka au Centre de formation des gendarmes

Le premier haka au Centre de formation des gendarmes

 

Comment l’idée du haka est-elle venue ?

En fait, c’est grâce à l’un de nos cadres qui avait effectué une mission en Polynésie et qui avait été marqué par l’esprit polynésien. Et, comme nous devions offrir une prestation dans le cadre de notre formation, l’idée du haka a été très appréciée par les élèves de la compagnie. Nous l’avons fait pour la première fois au mois de novembre, lors du “bivouac”, l’un des moments forts de notre formation. Puis, lors notre séjour d’une semaine à St-Astier, nos cadres ont souhaité que l’on puisse offrir ce haka au colonel commandant du centre. C’est comme cela que ça s’est fait.

Comment l’aviez-vous préparé pour que ça reste une surprise ?

On a eu deux semaines pour la préparation. Nous avons dû le faire en cachette, parfois tard dans la nuit, et toujours en l’absence de nos cadres afin que ça reste une surprise lors de la première prestation.

Quand reviendrez-vous sur le fenua ?

Il nous reste moins de 4 mois pour terminer la formation à Tulle. Nous serons de retour fin avril 2017. Tahiti nous manque énormément.

Merci d’avoir partagé ces moments forts avec nous, et fa’aitoito pour votre fin de formation. On vous attend sur le fenua 🙂 !

Source : Polynésie 1ère

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *