Le patron des gendarmes de Dordogne part pour l’Afghanistan

le colonel de Boissanger était en Dordogne depuis trois ans
le colonel de Boissanger était en Dordogne depuis trois ans – gendarmerie de la Dordogne

Le colonel Antoine Bréart de Boissanger, commandant du groupement de gendarmerie de la Dordogne quitte ses fonctions. Le mois prochain, il rejoindra l’ambassade de France en Afghanistan en tant que conseiller de sécurité intérieure.

Le colonel Antoine Bréart de Boissanger, le patron des gendarmes de la Dordogne, quitte le Périgord pour l’Afghanistan. Arrivé en août 2013, il exerçait les fonctions de commandant du groupement de gendarmerie de la Dordogne. Le colonel de Boissanger quitte son poste le 07 juin prochain.

Le colonel Bréart de Boissanger connait bien l’Afghanistan

Pour ce père de famille de trois enfants, diplômé de Saint-Cyr et âgé de 45 ans, l’Afghanistan n’est pas une découverte. Il s’est déjà rendu dans ce pays à deux reprises en 2010 et 2011. Il a notamment commandé l’école de police afghane et collaboré avec l’état-major de l’OTAN. Cette fois, il assurera les fonctions de conseiller de sécurité intérieure auprès de l’ambassade de France.

Son successeur vient de la direction générale de la gendarmerie

Le colonel Bréart de Boissanger sera remplacé le 1er août prochain par le colonel Lionel Nicot. Il était jusqu’à présent en poste à la direction générale de la gendarmerie à Paris.

Source : France Bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.