Le GIGN intervient pour maîtriser un forcené à Saint-Thibéry, il avait chez lui de nombreuses armes

Un homme qui menaçait de se suicider s’est retranché chez lui dimanche à Saint-Thibéry (Hérault), il a fallu l’intervention du GIGN pour l’interpeller. L’homme était lourdement armé.

870x489_69166490_2246376585654992_5305935205146558464_n

Il a fallu négocier longuement pour que l’homme se rende – Gendarmerie 34
Pézenas, France

Le GIGN est intervenu dimanche pour interpeller un homme retranché chez lui qui menaçait de se suicider à Saint-Thibéry près de Pézenas (Hérault).

Dès l’arrivée des premiers gendarmes l’homme les met en joue et les menace fermement avec une arme. Des renforts arrivent et se mettent en protection pour observer le forcené. Mais ce dernier installe alors un fusil à lunette sur pied et par l’ouverture d’une fenêtre dirige son arme de nouveau sur les gendarmes.

Les voisins mis en sécurité

L’affaire prend une tournure véritablement dangereuse, les voisins sont évacués et mis en sécurité. Une amie du couple assistée de deux négociateurs de la gendarmerie maintient le contact mais l’homme fait savoir qu’il dispose de munitions perforantes et qu’il va faire feu si les militaires ne quittent pas leur position.

C’est là que le GIGN d’Orange est appelé en renfort. Il faudra encore de longues négociations pour que l’homme finisse par se rendre en début de soirée.

Lors de la perquisition, les enquêteurs découvrent un véritable arsenal : 11 armes d’épaules, 8 armes de poing et 1 poignard  ainsi que 7546 munitions de calibre différents et près de 18 kg de poudre noire.

Le forcené a été placé sous contrôle judiciaire en attendant son procès. Il aurait agit par dépit amoureux, sa femme venait de lui annoncer sa volonté de se séparer.

Source : France Bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.