Le départ des commandants de la gendarmerie

Les cinq partants lors de la cérémonie d'hier./Photo DDM S.Lapeyrère
Les cinq partants lors de la cérémonie d’hier./Photo DDM S.Lapeyrère
 

«Le procureur serait-il le seul à ne pas être au courant d’un grand cataclysme dans ce département ?», ironisait hier soir le magistrat Pierre Aurignac. Il intervenait lors de la cérémonie de départ de plusieurs officiers de la gendarmerie du Gers. A commencer par le premier d’entre eux, le colonel Christophe Poussereau, commandant du groupement de gendarmerie départementale, qui prend la direction de la région zonale de gendarmerie de Bordeaux. Le capitaine Jérôme Baqué, qui est à la tête de l’escadron départemental de sécurité routière va désormais commander la compagnie de gendarmerie départementale de la Dordogne. «Un chef n’est rien sans ces hommes. C’est eux qui, plus que moi, étaient sur le terrain à trois heures du matin», a-t-il déclaré.

Le lieutenant Vergé occupait depuis quatre ans le poste de commandant de la brigade départementale de renseignements et d’investigation judiciaire. Il retrouve le sud-est où il commandera la brigade de recherche de Pezenas. «J’ai adoré ce département où il faut bon vivre et bien mangé», a-t-il souri.

De son côté, l’adjudant-chef Gérard Dapp, commandant de la section systèmes d’information et de communication, occupera le même poste à Montpellier.

Enfin, le colonel Mons quitte ses fonctions de conseiller réserve auprès du commandant de groupement. Le colonel Poussereau a conclu : «J’ai éprouvé un grand plaisir à travailler avec vous, j’espère en avoir fait partager ne serait-ce qu’un peu.» Leurs successeurs arriveront dans le Gers le1er août.

Source : La Dépêche du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.