Le corps d’un bébé découvert dans un camion-poubelle, dans les Deux-Sèvres

Le corps sans vie d’un nourrisson a été découvert, lundi 8 août 2016, à Saint-Maixent-l’École, dans les Deux-Sèvres, dans la benne d’un camion-poubelle.

Le corps d'un nourrisson a été découvert, lundi 8 août 2016, vers 8h30, lors du ramassage des déchets à Saint-Maixent-L'école, dans les Deux-Sèvres. Une enquête a été ouverte. (Illustration)
Le corps d’un nourrisson a été découvert, lundi 8 août 2016, vers 8h30, lors du ramassage des déchets à Saint-Maixent-L’École, dans les Deux-Sèvres. Une enquête a été ouverte. (Illustration)

La macabre découverte s’est déroulée en tout début de matinée, lundi 8 août 2016, dans la rue André-Malraux à Saint-Maixent-l’École (Deux-Sèvres) lors de la tournée de ramassage des ordures ménagères. Dans un quartier pavillonnaire, un rippeur a découvert un petit corps dans la benne. « Les gendarmes de Saint-Maixent-l’École ont été immédiatement avisés et se sont déplacés sur les lieux », a indiqué le parquet de Niort dans un communiqué. Une enquête de flagrance a été ouverte par le parquet, confiée à la section de recherches de Poitiers et à la brigade de recherches de Niort. Les causes de la mort du nourrisson ne sont pas connues. Une autopsie est prévue mardi 9 août 2016.

> Lire aussi. Mardi 31 mai 2016, la gendarmerie de Boos a lancé un appel à témoins, après la découverte d’un nouveau-né, vivant, dans un container à ordures à Franqueville-Saint-Pierre, dans l’agglomération de Rouen (Seine-Maritime). Les enquêteurs tentent d’identifier les parents du bébé secouru la veille. > Toute personne susceptible d’apporter des éléments susceptibles de concourir à l’enquête est invitée à contacter la gendarmerie de Boos, au 02 35 80 21 03.

L’essentiel. Le corps d’un nourrisson a été retrouvé, lundi 8 août 2016, vers 8h30, lors du ramassage des déchets à Saint-Maixent-L’École, dans les Deux-Sèvres, confirmant une information de France Bleu.
Le bébé a été découvert vers 8 heures dans leur camion-benne par des agents en charge de la collecte des ordures, en cours de tournée. Ces derniers ont aussitôt alerté la gendarmerie. Une autopsie du corps de l’enfant, dont ni le sexe, ni l’âge n’a pu être encore déterminé, doit être réalisée mardi 9 août à l’institut médico-légal de Poitiers.

Source : Normandie-actu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.