Le conducteur surpris au péage de l’A11, au Bailleul, avec de quoi fumer longtemps le narguilé

Service des douanes et gendarmes de l’escadron départemental de sécurité routière ont relevé un drôle de chargement, le 27 juin, au Bailleul.

narguile-854x569En luttant contre l’insécurité routière, les gendarmes ont découvert un curieux chargement. (©Illustration (Pixabay).)

Service des douanes et gendarmes de l’escadron départemental de sécurité routière se sont postés 3 heures, mercredi 27 juin 2018, au péage de l’A11, au Bailleul. ont relevé un drôle de chargement. La directrice de cabinet du préfet de la Sarthe Adeline Savy était sur les lieux.

Souci de lutter contre l’insécurité routière, toujours, et, sachant que le décret va s’appliquer à parti du 1er juillet prochain, sensibilisation au passage à la vitesse abaissée de 80km/h sur les routes secondaires dépourvues de séparation médiane, c’étaient les 2 objectifs de la présence des gendarmes, au Bailleul.

On téléphone toujours au volant

A 9 reprises, les gendarmes ont relevé une infraction.

Les militaires ont constaté qu’un motard était en excès de vitesse, que 6 conducteurs téléphonaient au volant, qu’un autre détenait des stupéfiants… et qu’encore un autre transportait de quoi fumer le narguilé un moment.

En effet, celui-ci véhiculait 10 kg de tabac parfumé pour narguilé.

Source : Actu.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.