Le commandant de la compagnie de gendarmerie de Louviers, Johnny Charrier, quitte la ville

Le commandant de la compagnie de gendarmerie de Louviers, Johnny Charrier, quitte la ville
Le commandant Johnny Charrier, ici avec son épouse et son fils, rejoint la direction générale de la gendarmerie

Si le départ du commandant Johnny Charrier, chef d’escadron de la compagnie de gendarmerie de Louviers, ne sera effectif qu’au 1er août, une cérémonie en son honneur a déjà eu lieu, réunissant ses collègues, ses proches et les institutionnels.

À 44 ans, le militaire rejoint la direction générale de la gendarmerie à Issy-les-Moulineaux (92) où il sera chef de section Ressources humaines. « Je m’occuperai particulièrement des sous-officiers, explique celui qui est arrivé à Louviers en 2011. Mais à terme, je retournerai sur le terrain. »

La création de la ZSP de Gaillon

Car c’est là que le gendarme a exercé sa première partie de carrière. Johnny Charrier a débuté dans la gendarmerie mobile à Mont-Saint-Aignan (76), en tant que commandant de peloton. Ensuite, il a occupé la fonction de commandant en second de la compagnie d’Argenteuil, dans le Val-d’Oise, avant de rejoindre la cité drapière.

« Vivacité, rigeur, efficacité, fermeté » sont les qualités du commandant soulignées par le colonel Emmanuel Valot, le patron des gendarmes de l’Eure. L’officier supérieur a rappelé qu’en 2012, le chef d’escadron « a monté la Zone de sécurité prioritaire (ZSP) de Gaillon, avec la compagnie des Andelys et la police de Vernon. C’est un temps fort de sa carrière. »

De ses quatre années passées à Louviers, Johnny Charrier retient notamment « la proximité, sur le plan judiciaire avec une coordination constante et une lutte efficace. Proximité également avec la sous-préfète, pour la cohérence opérationnelle, avec nos partenaires opérationnels et les élus. »

Le commandant a aussi souligné « l’esprit de cohésion » qui règne au sein de la compagnie. « Il n’y a pas de bon chef mais des chefs bien entourés », a-t-il conclu. Sylvain Jouhaux, venant de Saint-Barthélemy, dans les Antilles, lui succédera.

Source : Paris Normandie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.