Le casse-tête du livre blanc

Le Drian

Un article de

Le ministre a du annuler son déplacement prévu ce matin à Nancy. 

 

Le ministre de la Défense prévoyait initialement de faire un point aujourd’hui sur Louvois au Centre d’expertise de la solde à Nancy. Mais force est de constater que le Livre Blanc constitue un sujet de préoccupation majeure au plus haut sommet. Jean-Yves Le Drian a annulé cette visite comme le révèle Jean Guisnel pour se préparer à une rencontre aujourd’hui avec les présidents des grands groupes industriels de défense autour de François Hollande. « Ce changement d’agenda se produit alors que les  « vraies » négociations commencent autour de la préparation de la loi de programmation militaire », souligne-t-il.

Un communiqué du ministère de la Défense a expliqué un peu plus tard laconiquement que « le déplacement de Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, au Centre d’expertise des ressources humaines et de la solde (CERHS) de Nancy, initialement prévu ce jour, est reporté à une date ultérieure ».

Les inquiétudes grandissent que Bercy fasse passer son projet de raboter davantage le budget militaire. La Tribune sort sa calculette et nous explique que les 31,4 milliards d’euros promis reposent sur 1,9 milliards de recettes exceptionnelles. La vente de participations publiques dans les groupes de défense est une des pistes qui sera certainement débattu. Les industriels vont défendre quant à eux jusqu’au bout les retombées économiques de leurs activités dans la société civile pour préserver leurs emplois.

Après un conseil de défense tenu la semaine dernière et un nouveau certainement dans les prochains jours, le Livre Blanc devrait être présenté à la fin du mois ou au début du mois de mai.

Source : InfosDéfense

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *