Le capitaine Bruno Le Pape à Quimper

cd05bc5b0b39d246b7266389740fa468-le-capitaine-bruno-le-pape-quimperOlivier Tourangin, commandant de la compagnie de gendarmerie de Quimperlé a salué le travail de son second, le capitaine Bruno Le Pape. | OUEST-FRANCE

 

Adjoint du commandant de la compagnie de gendarmerie de Quimperlé, il devient chargé de mission au groupement.

Le capitaine Bruno Le Pape, adjoint du commandant de la compagnie de gendarmerie de Quimperlé, tourne à partir du 1er avril, une nouvelle page de sa vie professionnelle. Il quitte Quimperlé pour devenir chargé de mission au sein du groupement de la gendarmerie du Finistère, à Quimper. Mercredi en soirée, entouré de ses amis et collègues, le chef d’escadron Olivier Tourangin lui a adressé quelques mots.

« Voilà deux ans que tu commandes en second la compagnie » , note Olivier Tourangin qui salue sa « personnalité bienveillante, ses conseils tant dans les décisions opérationnelles que dans la gestion humaine. Tu es une personne attachante. » Et d’évoquer aussi la « sagesse » du capitaine, son « sens de l’humain » , son « investissement sans faille, reconnu de tous. »

Arrivé en mai 2017 en provenance de Quimper, Bruno Le Pape pensait alors que Quimperlé serait son « dernier saut » avant la retraite prévue dans un an. « Je suis arrivé avec une étiquette de chat noir » , sourit-il. Une étiquette qui ne s’est pas décollée : enquête de stupéfiants, meurtres de Tréméven ou Névez, séquestration de vacanciers à Moëlan-sur-Mer…

Bruno Le Pape sait, comme il l’a dit aux équipes, que « le boulot du terrain est le plus difficile. » Gilets jaunes ou dossiers sensibles des migrants, il n’oublie jamais le côté humain. Avec les gendarmes non plus : « J’aimais bien passer dans les brigades le dimanche. »

C’est une femme qui le remplacera aux côtés d’Olivier Tourangin. La lieutenante Magali Palissier prendra sa suite. Elle commande actuellement la brigade territoriale autonome de Guebwiller, dans le Haut-Rhin. La compagnie de gendarmerie de Quimperlé couvre le territoire de l’agglomération ainsi qu’une partie du pays de Concarneau.

Source : Ouest-France

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.