Le capitaine A.Dey prend les rênes de la compagnie de gendarmerie de Foix

Partager
Réagir 4 réactions
Le capitaine A.Dey prend les  rênes de la compagnie de gendarmerie de Foix
Le capitaine A.Dey prend les rênes de la compagnie de gendarmerie de Foix

Normande d’origine – ses attaches familiales se trouvent non loin du mont Saint-Michel – très sportive et passionnée par le judiciaire : le capitaine Aurélie Dey vient de prendre le commandement de la compagnie de gendarmerie de Foix, sa troisième affectation depuis sa sortie de l’école des officiers de la gendarmerie, où elle avait déjà choisi de se spécialiser dans le judiciaire. Un choix logique pour l’ancienne étudiante de l’université de Rennes, qui avait déjà en poche un master 2 en droit pénal.

Puis vient sa première affectation, à la section recherches de Rennes, où le jeune lieutenant sera notammen en charge de la lutte contre les vols à main armée et la délinquance itinérante. Notamment venue des pays de l’Est. En 2013, nouvelle affectation, en région parisienne cette fois. Nous sommes en août, et Aurélie Dey rejoint la section anti-terroriste de la direction générale de la gendarmerie nationale. Quelques semaines plus tard, ce sont les attentats de Charlie-Hebdo. «Nous étions en charge du suivi de personnes fichées, en amont de toute procédure judiciaire. C’était une expérience passionnante», se souvient le capitaine A.Dey. Depuis le 1er août, l’officier prend la mesure de son nouveau commandement, à la tête d’une compagnie qui compte 89 gendarmes et couvre un large secteur, «de Lavelanet à Labastide-de-Sérou, et le long de l’axe de la RN 20, jusqu’à la frontière», décrit le capitaine Aurélie Dey. Parmi ses principales préoccupations du commandant de compagnie : «préserver les bons résultats obtenus en matière de lutte contre la délinquance dans le secteur de Lavelanet, poursuivre le combat contre les accidents de la route, avec des chiffres en voie d’amélioration et, aussi, lutter contre les trafics, stupéfiants et cigarettes confondus», détaille le capitaine A.Dey. Sans oublier les enjeux en matière de prévention de l’environnement ou de sécurité des vacanciers, dans un secteur qui compte la bagatelle de dix stations de ski. Du pain sur planche, pour le nouveau commandant de la compagnie de Foix.

Source : La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.