Laon: La police prend le relais dans la prison

Les policiers sont arrivés au centre pénitentaire pour maintenenir la sécurité à l’intérieur et distribuer les repas.

DUSeCxlX0AA-HNF

Mises à jour à 11 h 20  : Une quinzaine de policiers sont arrivés à la prison pour prendre le relais ce mercredi vers 10 h 45. Ils vont assurer toute la journée le service minimum, en distribuant notamment les repas aux détenus et leurs traitements. Les surveillants eux continuent le blocage de la prison. Toutes les promenades et les visites aux parloirs sont annulées.

 

Ce matin, les surveillants du centre pénitentiaire ont déposé leurs clés et quitté leur service. Ils s’octroient le droit de grève, qui leur est interdit, et risquent donc des sanctions.

 

Ils restent cependant devant la prison pour manifester. La réponse de la ministre de la Justice Nicole Belloubet qui a proposé mardi une « prime à l’agression » pour les surveillants les a choqué. Ces derniers parlent d’une « prime à la casse ». « C’est déplorable. »

Il reste au sein de la prison de Laon cinq élèves, quatre officiers et deux membres de la direction. La prison est totalement bloquée, les détenus restent dans leur cellule.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.