Langon [VIDEOS] Gendarmerie : le commandant Richard quitte Langon

Le chef d’escadron Jean-Frédéric Richard quitte la compagnie de gendarmerie de Langon pour prendre de nouvelles fonctions le 1er août à Rodez.

Le colonel Jean-Christophe Sintive durant son discours, aux côtés du commandant Richard, de sa famille et du sous-préfet Eric Suzanne.
Le colonel Jean-Christophe Sintive durant son discours, aux côtés du commandant Richard et de sa famille, du sous-préfet Eric Suzanne et du procureur-adjoint de la République.

Commandant de la compagnie de gendarmerie de Langon depuis quatre ans, le chef d’escadron Jean-Frédéric Richard quittera le Sud-Gironde le 1er août prochain pour prendre de nouvelles fonctions à Rodez dans l’Aveyron.

Il prendra le poste d’officier adjoint au commandant du groupement de gendarmerie départementale.

Son successeur à la compagnie de Langon sera le chef d’escadron Amaury Du Cauze de Nazelle qui arrive de la direction générale de la gendarmerie d’Issy-Les-Moulineaux.

Jeudi dernier, dans les jardins de la sous-préfecture, une cérémonie était organisée pour le départ du commandant Richard.

Votre force de caractère a permis de travailler fortement au projet de la nouvelle caserne de gendarmerie à Toulenne

Le colonel Jean-Christophe Sintive, commandant le groupement de la gendarmerie de la Gironde, a salué « l’engagement » du commandant Richard : « Vous avez su animer et apporter du dynamisme à la compagnie départementale de Langon. Votre force de caractère a permis de travailler fortement au projet de la nouvelle caserne de gendarmerie à Toulenne. Vous avez été un acteur majeur de ce dossier. »

L’esprit de synthèse

Le colonel a aussi souligné « ses qualités humaines, le respect de ses troupes et un esprit de synthèse. »

Le sous-préfet Eric Suzanne a évoqué dans son discours d’autres qualités : « son sens de la modération, du discernement, de l’analyse. Vous n’avez pas failli et réalisé un vrai travail de maillage du territoire, de présence et d’action. »

Il a également apprécié  « son dynamisme et son écoute » ainsi que son esprit de justice : « faible avec les faibles et forts avec les forts ».

« Je n’ai pas vu le temps passer », a avoué le commandant Richard.

Il a remercié notamment le député Gilles Savary et le maire de Langon Philippe Plagnol pour « avoir sorti de l’enlisement le projet de la nouvelle caserne de gendarmerie », ainsi que la députée Martine Faure.

« Je quitte le Sud-Gironde avec un sentiment d’inachevé. J’aurai aimé faire davantage, j’aurai aimé faire mieux… »

Source : Le Republicain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.