L’ancienne gendarmerie de Bry pourrait accueillir des migrants

Bry, en 2010. La mairie de Bry, qui a appris que des migrants pourraient être installés dans l’ancienne gendarmerie appartenant au conseil départemental, n’a obtenu aucune autre information ces derniers jours.

Bry, en 2010. La mairie de Bry, qui a appris que des migrants pourraient être installés dans l’ancienne gendarmerie appartenant au conseil départemental, n’a obtenu aucune autre information ces derniers jours. (LP/Laure Parny.)
Ni date d’arrivée ni nombre précis de réfugiés n’a été communiqué à la ville de Bry. Mais la commune fait partie de celles choisies par le conseil départemental et la préfecture pour accueillir les premiers migrants. L’information a été rendue publique ce lundi soir par le maire, qui répondait à son opposition durant le conseil municipal.

Deux vœux avaient été proposés au vote, l’un en faveur de l’accueil de migrants par les élus socialistes, un autre pour « refuser de mobiliser des logements sociaux tant que la France et l’Europe ne conduiront pas une véritable politique migratoire commune, raisonnée et donc raisonnable », par les élus de droite de « Génération Bry ». « L’accueil des migrants n’était pas un point à l’ordre du jour, mais j’ai voulu répondre aux élus avec les informations dont je dispose, explique Jean-Pierre Spilbauer, maire DVD de Bry. J’ai reçu la semaine dernière un appel du président du conseil départemental me disant que 8 familles de migrants allaient arriver dans l’ancienne gendarmerie, avenue de Rigny. Mais depuis, ni le département ni la préfecture n’ont pu être plus précis. » Le maire avait préparé un courrier aux riverains, suspendu en attente d’informations complémentaires, qu’elle distribuera finalement à partir de jeudi à tous les Bryards. La ville a déjà commencé à fédérer les habitants prêts à se mobiliser autour de cet accueil « pour que tout se mette en place dans les meilleures conditions et dans un climat serein et apaisé ». Laure Parny

Source : Le Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.