La préfecture du Morbihan appelle à reprendre le travail pour éviter la « pire récession du siècle »

patrice-faure-le-prefet-du-morbihan-appelle-a-reprendre-le_5109179_676x338pPatrice Faure, le préfet du Morbihan, appelle à reprendre le travail. (FRANÇOIS DESTOC/LE TÉLÉGRAMME)

Publié le 19 mars 2020 à 15h56

Les mesures de confinement face au coronavirus ont poussé de nombreuses entreprises à fermer. Le préfet du Morbihan lance un appel à rouvrir pour maintenir l’économie à flot.

Dans une longue lettre diffusée ce jeudi, Patrice Faure, le préfet du Morbihan, appelle les entreprises, qui ont fermé par crainte du coronavirus, à reprendre leur activité. Alors que le confinement face à l’épidémie fait craindre un impact très important sur l’économie, le préfet appelle ainsi « tous les citoyens qui pourraient poursuivre leur travail à s’y employer vigoureusement dans la mesure de leur possible et dans le respect des décisions du président de la République et du gouvernement ».

« La nécessaire prise de conscience de ces derniers jours a conduit à ce que ces consignes soient surinterprétées, poursuit Patrice Faure dans sa lettre. Un très grand nombre d’entreprises, dans des secteurs qui n’étaient visés ni par les interdictions, ni par les dispositifs de soutien des pouvoirs publics, ont fermé. Ce geste occasionne un danger certain pour l’économie, à la chaîne logistique, aux approvisionnements et à terme à la stabilité financière de tout le pays ».

Dans son texte, le préfet du Morbihan brandit la menace de « la pire récession du siècle ». « Je demande à toutes les entreprises susceptibles de poursuivre, même partiellement, leur activité, dans le respect du droit et des gestes barrières, de rouvrir », ajoute Patrice Faure.

Source et lettre du Préfet en .pdf : Le Télégramme

What do you want to do ?

New mail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.