La Meurthe-et-Moselle aux ordres du colonel Durand

Le général de division Thibault Morterol, commandant la région de gendarmerie de Lorraine et la gendarmerie pour la zone de défense et de sécurité Est, a remis vendredi 18 septembre à Nancy, le commandement du groupement de gendarmerie départemental de Meurthe-et-Moselle au colonel Gwendal Durand, qui succède au colonel Christophe Dubuis.

Fort de 595 hommes et femmes, le groupement de gendarmerie de Meurthe-et-Moselle est une formation militaire de proximité qui assure la sécurité publique au quotidien des Meurthe-et-Mosellans vivant dans sa zone de compétence, soit 40 % de la population du département répartie sur 90 % de la Meurthe-et-Moselle. Il est structuré en un état-major situé à Nancy (comprenant notamment le centre opérationnel et de renseignement de la gendarmerie, la cellule d’investigations criminelles et la brigade de prévention de la délinquance juvénile), en quatre compagnies de gendarmerie départementales (Nancy, Lunéville, Toul et Briey) et un escadron départemental de sécurité routière. Trente et une brigades territoriales et quatre unités de sécurité routière sont ainsi implantées sur l’ensemble du département.

La passation de commandement s’est déroulée en présence du nouveau préfet de Meurthe-et-Moselle, Philippe Mahé, d’élus, d’autorités civiles, judiciaires et militaires. Au cours de cette cérémonie, une médaille militaire et trois médailles de la sécurité intérieure ont été décernées successivement au major Hoosé, de l’escadron départemental de sécurité routière de la Meuse, au lieutenant-colonel Jean-Paul Tissier, commandant en second du groupement de gendarmerie départemental de Meurthe-et-Moselle, ainsi qu’aux chefs d’escadron Dominique Le Guillou et Cécile Derasse-Durlin, de l’état-major de la région de gendarmerie de Lorraine à Metz.

Agé de 41 ans, marié et père de deux enfants, le colonel Gwendal Durand est diplômé de l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr, de l’Ecole des officiers de la gendarmerie nationale, d’état-major de la gendarmerie et du brevet du collège interarmées de Défense. Chevalier dans l’ordre national du Mérite, décoré de la croix du combattant, de la médaille de la Défense nationale Argent et de la médaille de la reconnaissance de la Nation, ce Breton d’origine était depuis 2012, jusqu’à sa prise de commandement à Nancy, chef du bureau médias au Service d’information et de relations publiques de la gendarmerie (SIRPA-G) à Issy-les-Moulineaux.

Il a commencé sa brillante carrière en 1998 en tant que chef de peloton au 601e Régiment de circulation routière à Arras, puis a commandé l’escadron 24/1 de gendarmerie mobile à Maisons-Alfort et la compagnie de gendarmerie départementale de Bordeaux.

Dans son discours, le général Morterol l’a décrit comme étant à la fois « un homme d’action et un communicant moderne ». Il lui a demandé d’être « imaginatif et force de proposition » pour répondre aux « fortes attentes de nos concitoyens ».

Source et reportage photos : L’Est Républicain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.