La Mégane de la gendarmerie face a la délinquance routière en Indre-et-Loire

Mégane RS de la Gendarmerie d'Indre et Loire
Mégane RS de la Gendarmerie d’Indre et Loire © Radio France – Fabien FOUREL

Les contrevenants n’ont qu’a bien se tenir. Lors d’opérations “coup de poing” pour lutter contre la délinquance routière, les gendarmes d’Indre-et-Loire utilisent l’un des 57 véhicules rapides d’intervention, une Mégane RS, un outil qui s’avère très utile.

Au volant de sa Mégane RS, le gendarme Roudot écoute attentivement son talkie-walkie, et rapidement son collègue placé aux jumelles brise le silence.

Direction Poitiers, une Renault Clio Grise…138 km/h, elle arrive sur vous !

Le Gendarme Roudot au volant de la Mégane RS - Radio France
Le Gendarme Roudot au volant de la Mégane RS © Radio France – Fabien FOUREL

138 km/h sur une route départementale limitée a 90km/h, plus de 40 km/h au dessus de la vitesse autorisée, la sentence est immédiate, le permis du contrevenant lui sera retiré. Immédiatement la Mégane RS de la gendarmerie se lance dans une course poursuite.

 


La Mégane RS de la Gendarmerie se met en chasse par francebleutouraine

Elle  ne durera pas bien longtemps, à peine quelques kilomètres, il faut dire que la Mégane en a sous le capot.

C’est un véhicule qui a quasiment 300 chevaux, on peut monter jusqu’à 265 km/h, on fait le 0 à 100 en 5 secondes !

Car le but c’est bien d’arrêter le plus vite possible les véhicules qui roulent à des vitesses mettant en danger les autres automobilistes, le gendarme Roudot a parfois dû atteindre les 259 km/h sur autoroute. Ce dimanche la Mégane a permis l’arrestation de quatre contrevenants contrôlés à plus de 120km/h soit 30 km/h au-dessus de la vitesse autorisée.

Source : France Bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *