La mairie de Divatte-sur-Loire transformée en gendarmerie pour un film

Un épisode de la série de France 3 "Le sans de la vigne" s'est tourné ce jeudi 23 juin à la mairie de Divatte-sur-Loire.

Un épisode de la série de France 3 “Le sans de la vigne” s’est tourné ce jeudi 23 juin à la mairie de Divatte-sur-Loire. | Ouest-France

par Michel Frissong

Pour les besoins du tournage d’un épisode de la série “Le Sang de la vigne” sur France 3, Pierre Arditi, le héros, a investi la mairie de Divatte-sur-Loire pendant deux jours. Polar oblige, cette dernière est devenue une gendarmerie.

Animation peu ordinaire ce jeudi 23 juin à la mairie de Divatte-sur-Loire. Une équipe de cinéma a investi les lieux pour les besoins d’une série, Le Sang de la vigne, dont les rôles principaux sont tenus par Pierre Arditi et Claire Nebout. 20e épisode de la 6e saison de la série, les téléspectateurs devraient découvrir le Vignoble nantais au premier trimestre 2017. L’équipe est sur pied depuis trois semaines. Après Vertou, Saint-Fiacre, Gorges, c’est donc Divatte-sur-Loire qui sera le théâtre des dernières prises de vues.

Christelle Braud, maire de Divatte-sur-Loire, s'est volontiers pliée au jeu de la photo en compagnie du premier rôle de la série, l'acteur Pierre Arditi.

Dans le quartier de la mairie, toute circulation est déviée car l’équipe de cinéaste occupe la mairie, transformée pour l’occasion en gendarmerie, durant deux jours, jeudi 23 et vendredi 24 juin. « Lors des repérages, ils ont trouvé que notre mairie serait parfaite pour incarner leur gendarmerie, autant par les locaux que par les perspectives de vues avec l’église toute proche », précise Christelle Braud, maire de la commune, qui s’est pliée volontiers à cette mise en scène.

De nouvelles enquêtes, aussi goûteuses que corsées, attendent Benjamin Lebel (Pierre Arditi), le brillant œnologue et détective au flair aiguisé, créé par Jean-Pierre Alaux et Noël Balen, auteurs de la collection de romans policiers Le Sang de la vigne (éditions Fayard). Fin connaisseur et grand amateur de vin, Pierre Arditi retrouve avec délice son personnage qui l’emmène explorer de nouvelles terres viticoles et percer leurs mystères…

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *