La liberté est derrière la peur de l’ombre

Je ne sais pas si tu as déjà vécu une dépression mais se forcer à accéder à la lumière n’est pas possible dans cet état… C’est comme si on était mort à l’intérieur, et notre vision du monde est aussi noire que ce qu’on s’imagine souvent de la mort.

Cette expérience a fait partie de ma vie… Et mon chemin m’a appris que la seule solution pour sortir de cet état d’ombre profond c’était de l’aimer…

Lorsque je parle d’aimer cet état je ne parle pas de s’y complaire je parle de donner de la tendresse, de la bienveillance, de l’écoute, du respect à cette partie de nous qui souffre… Car vouloir à tout prix vibrer positif, comme certains thérapeutes ou guides le préconisent, c’est rejeter cette partie de nous qui veut juste nous dire quelque chose pour nous guérir… C’est rejeter aussi l’origine de cette souffrance… C’est la discréditer, la nier et c’est se dissocier, se désunir, se couper en deux, s’éparpiller, se perdre. C’est vouloir faire table rase d’une partie de ce que nous sommes, de notre passé, de l’expérience de notre incarnation dans cette vie… Et ça, ça ne fonctionne pas.

C’est pourtant ce que j’ai essayé de faire pendant des années parce-que j’avais peur de sombrer,  peur de vivre la souffrance de ma mère, dépressive chronique… Je me fuyais, je fuyais ma mère et sa souffrance, je fuyais mon passé et certainement aussi, inconsciemment, le passé familial maternelle. Jusqu’au jour où des événements de vie m’ont forcé à plonger dans le noir… et c’est grâce a ça que mon chemin s’est éclairé, que je me suis trouvée… Il a fallu que je traverse un burn-out et une dépression pour rencontrer ma pleine lumière…

Ce que j’ai aussi compris de cette expérience et du cheminement qui en a découlé, c’est que lorsqu’on a peur d’aller au fond, dans l’ombre, on passe à côté du savoir que dans cette ombre, aussi noire soit elle, il y a aussi de la lumière… Une toute petite étincelle au début… Et c’est elle qui nous ramène à la vrai lumière… La Grande Lumière qui nous apprend qu’on n’a pas besoin d’avoir peur parce qu’au bout du compte la lumière est toujours, toujours là.

Et je suis certaine qui si je n’avais pas suivi cette étincelle de vie, la lumière aurait aussi été là, derrière la mort du corps.

Grâce à cette expérience que la vie m’a forcée à vivre, j’ai appris à ne plus avoir peur de l’ombre… car l’amour est partout, même dans l’ombre.

D’ailleurs lorsque tu fermes les yeux, dans le noir, tu te rends compte que tu vois toujours de la lumière… Essaye, et tu verras.

Alors il ne faut pas avoir peur de ce que nous traversons collectivement aujourd’hui… Cette expérience de vie est juste là pour nous mener vers la Pleine Lumière.

Claire Relience – Somato-psychopédagogue et accompagnante holistique en cabinet et en ligne

*******************************

1 visuel toutes méditations2

Si vous désirez méditer partout, sans ondes néfastes et sans réseau, retrouvez l’ensemble de mes méditations guidées, format Mp3 téléchargeable en clickant sur l’image :

Visuel reprogrammation mentale

Si vous désirez accéder au programme de reprogrammation du subconscient qui vous permettra de vous libérer des conditionnements qui vous empêchent d’être pleinement épanoui, clickez sur l’image :

Pour échanger et vous ouvrir à plus d’infos autour des sciences quantiques, de la spiritualité, du corps messager de l’âme, de l’éveil à la conscience, de l’intelligence corporelle et émotionnelle, de la loi d’attraction, de l’épigénétique, du pouvoir de la pensée, des synchronicités, de l’énergie vibratoire … je vous invite à vous inscrire sur mes groupes  EVEIL et CONSCIENCE et CLES D’EVEIL

logo carré relience motif bleu fond blanc sans texte

Si vous désirez soutenir ma démarche de création et de diffusion d’outils de mieux-être gratuits sur Tipeee : https://fr.tipeee.com/claire-relience-cles-deveil

Source : Claire Relience

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.