La Gendarmerie, une source d’inspiration pour les sénateurs ?

Une audition de la commission d'enquête du Sénat sur l'état des forces de sécurité intérieure (Capture d'écran Sénat).
Une audition de la commission d’enquête du Sénat sur l’état des forces de sécurité intérieure (Capture d’écran Sénat).

Les 21 sénateurs de la commission d’enquête sur l’état des forces de sécurité intérieure viennent de passer la vitesse supérieure dans leurs travaux. Après avoir auditionné des fédérations syndicales de la police nationale, le secrétaire général du Conseil de la fonction militaire de la gendarmerie (CFMG), un journaliste, des universitaires et le directeur général de la Police nationale, les parlementaires entendaient ce mardi 20 février le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb. Et dans une quinzaine de jours, ce sera l’un de ses prédécesseurs, Bernard Cazeneuve qui sera interrogé.

Ce mardi soir, une dizaine d’élus sont présents en salle Médicis pour cette audition. L’ancien maire de Lyon prête serment, puis explique dans la foulée son action Place Beauvau, ses objectifs et sa réforme phare, la police de sécurité du quotidien, chiffres budgétaires à l’appui. Sans vraiment convaincre une partie des sénateurs. “Nous nous rendons compte que le malaise est profond, explique à L’Essor François Grosdidier (LR, Moselle). Les forces de sécurité sont en quête de sens et de reconnaissance.”

Lire la suite : L’Essor.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.