La gendarmerie retrouve la trace du cambrioleur quatre ans après les faits

Une série de cambriolages, qui remontait à août 2009, vient d’être résolue par la gendarmerie d’Écos. Voici quatre ans, plusieurs vols avaient été commis dans la même nuit…

Les gendarmes sont en charge de l'enquête

Une série de cambriolages, qui remontait à août 2009, vient d’être résolue par la gendarmerie d’Écos. Voici quatre ans, plusieurs vols avaient été commis dans la même nuit, rues des cascades et de la vigne blanche à Sainte-Geneviève-lès-Gasny. Les enquêteurs auront dû attendre le 21 mai dernier pour pouvoir placer un suspect en garde à vue… Originaire de Moldavie, cet homme âgé d’une trentaine d’années vient d’être interpellé dans l’Essonne, puis incarcéré dans le cadre d’une affaire criminelle.

Confondu par un mégot de cigarette

C’est à ce moment de la procédure qu’il sera confondu, et mis en cause pour la série de cambriolages commis quatre ans plus tôt. En effet, ses données personnelles sont inscrites à cette occasion au sein du fichier national automatique des empreintes génétiques. Or, celles-ci s’avèrent correspondent aux analyses prélevées sur un mégot de cigarette abandonné sur l’un des lieux de cambriolage. Suffisant pour qu’il soit présenté devant la justice…

Source : Le Démocrate

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *