La gendarmerie renforce les contrôles de camions pendant la campagne betteravière

Les gendarmes renforcent leurs contrôles, sur les axes empruntés par les camions, jusqu’à début janvier, fin de la campagne betteravière. Ils étaient notamment jeudi aux abords de la sucrerie de Boiry-Sainte-Rictrude, sur la route de Bucquoy.

Les chauffeurs ont été à nouveau sensibilisés par les transporteurs, et la sucrerie de Boiry-Sainte-Rictrude a rappelé ses consignes. Tout incident survenu pendant la campagne betteravière sera sanctionné : la « prime » de fin de campagne sautera, en cas d’excès de vitesse, notamment. Les cas de surcharge des véhicules sont plus rares car les grues sont désormais calibrées, le surplus n’est pas payé.

Des contrôles « accentués »

«  Le département est un gros producteur de betteraves, ce qui, entre septembre et début janvier, amène un apport de camions sur nos routes. Nous effectuons chaque année des contrôles pendant cette période : vitesse, alcoolémie, équipement du véhicule, mais aussi le temps de conduite du chauffeur. Nous avons accentué les contrôles, depuis l’accident mortel du 14 novembre  », explique le capitaine Juskowiak, de l’escadron départemental de sécurité routière, qui supervisait l’opération menée jeudi par la BMO d’Arras.

Entre 20 h 30 et 23 h 30, trois camions ont été verbalisés pour excès de vitesse sur la RN25, un pour défaut de ceinture de sécurité et un pour non-respect des distances de sécurité.
Source :La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.