La gendarmerie recrute : ça vous dit ?

La gendarmerie recrute dans différents emplois.

La gendarmerie nationale recrute. Dans la Vienne, une trentaine de postes de gendarmes adjoints volontaires (GAV) est recherchée, notamment sur les circonscriptions de Châtellerault et Loudun.

Avoir entre 17 et 26 ans

Qui peut postuler ? Toute personne âgée entre 17 ans et 26 ans, apte physiquement. Il faut jouir d’une « bonne moralité » et avoir effectué sa journée d’appel et de préparation.
Comment ça marche ? Le candidat doit passer des épreuves : un test psychotechnique, un test de connaissances générales et un test de compréhension de textes.
Si aucun diplôme n’est exigé pour ces emplois de terrain en postes opérationnels, en revanche pour les postes administratif ou technique dit « emplois particuliers » comme maréchal-ferrant, informaticien, mécanicien ou encore GAV dans les domaines de la restauration et du bâtiment (ces militaires n’ont pas vocation à servir au sein d’une unité opérationnelle), le candidat doit « justifier au minimum d’un CAP ou d’une expérience professionnelle en rapport direct avec l’emploi sollicité », précise le capitaine Sylvain Soula, le n° 2 de la compagnie de gendarmerie de Châtellerault.

Une rémunération de 820 €

Une fois admis, le candidat rejoindra l’une des écoles de gendarmerie pour une formation de treize semaines pour les emplois de terrain et de six semaines pour les autres. Il s’engage pour une période maximum de cinq ans (comme les emplois jeunes), avec un premier contrat de deux ans signé en école, renouvelable une fois pour trois ans supplémentaires.
Les GAV sont rémunérés 820 € dès l’affectation et hébergés gratuitement.
A la fin, deux options se présentent : soit les militaires retournent à la vie civile, enrichis d’une « expérience professionnelle et d’une formation qualifiante équivalant à un BEP des métiers de la sécurité », soit ils poursuivent leur carrière dans la gendarmerie nationale et tentent le concours de sous-officier.
Pour favoriser son recrutement, la gendarmerie va organiser à Châtellerault, en octobre, des rencontres avec les jeunes, en partenariat avec Pôle Emploi.

Rens. dans la brigade de gendarmerie la plus proche de son domicile ou tél. 05.49.98.00.40 (brigade de Loudun) et au 05.49.90.03.95 (Naintré).

Denys Frétier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.