La gendarmerie ferme avec le départ du chef Vigne

Au moment des discours et souhaits pour le chef Stéphane Vigne .

Au moment des discours et souhaits pour le chef Stéphane Vigne .

Le départ de Stéphane Vigne, chef à la gendarmerie de Vaour, et de Florence son épouse, pompier volontaire, marque en même temps la fermeture de la gendarmerie de Vaour. Au moment de l’au revoir étaient présents le commandant de compagnie de la gendarmerie de Gaillac, Emmanuel Leibovici, le major Sylvain Vaudois, chef de la communauté de brigades de Cordes, Vaour et Castelnau, le conseiller général Georges Bousquet, Pascal Sorin maire de Vaour, Jean-Luc Kretz maire de Penne, les gendarmes et les pompiers ainsi que de nombreux amis.

«Perte» pour le village

Sylvain Vaudois et Emmanuel Leibovici qui leur ont souhaité une bonne installation et une bonne adaptation. Pascal Sorin a déploré la perte des habitants avec la fermeture effective de la caserne de gendarmerie le 1er septembre.

Après avoir été affecté à Melun pendant 7 années, Stéphane Vigne est arrivé à Vaour il y a 13 ans et 11 mois. Stéphane Vigne était responsable du club de foot à 7, il était impliqué au comité des fêtes, à l’Amicale des pompiers, la société de pêche, etc. entretenant de bonnes relations avec tous. Aujourd’hui, il voit son rêve se réaliser : retourner dans son pays d’origine puisqu’il est muté à Saint-Etienne-de-Baïgorry en pays basque qu’il avait quitté avec sa femme Florence depuis 21 ans. Il y revient avec ses enfants.»

Source : La Dépêche du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.