La gendarmerie a présenté le dispositif de participation citoyenne

Une réunion publique a permis aux habitants de poser toutes leurs questions aux forces de sécurité mais aussi à la gendarmerie de démontrer l’utilité d’une collaboration entre habitants.

La gendarmerie a présenté le dispositif de participation citoyenne

Le mardi 30 avril, l’adjudant- chef Robert Ducrocq, référent sûreté en prévention situationnelle et vidéoprotection au groupement de gendarmerie du département du Nord, et l’adjudant  Franck Berthelot, de la brigade territoriale du Quesnoy, ont  présenté aux élus et habitants le dispositif de prévention de “participation citoyenne”. Ce dispositif repose sur la mobilisation et le partenariat entre les acteurs de la sécurité et de la prévention de la commune, maire, gendarmerie et habitants, pour prévenir notamment des cambriolages. Le dispositif de participation citoyenne a pour objectif de renforcer le tissu relationnel, le lien social entre les habitants d’un même quartier, développer l’esprit civique des administrés, rassurer et protéger les personnes vulnérables et enfin encourager les habitants à la réalisation d’actes de prévention élémentaires.
Ce dispositif constitue une chaîne d’alerte entre le référent volontaire de quartier et les acteurs de la sécurité ; une manière de démultiplier l’action de la gendarmerie. De fait, le citoyen référent s’engage de manière volontaire dans cette démarche, il relèvera les événements anormaux (véhicules suspects, démarchage…) et les signalera à la gendarmerie. Il sera l’interface entre les habitants et les gendarmes.

Lors de cette réunion, les habitants en ont profité pour montrer leur désaccord quant à la création d’une aire de grand passage. Retrouvez ces réactions ainsi que l’avis du maire et celui des communes voisines dans L’Observateur de l’Avesnois en vente du 10 au 16 mai 2013.

Source : L’Observateur de l’Avesnois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *