La France va rendre un «hommage national» à Arnaud Beltrame, «tombé en héros»

À l’issue d’un conseil restreint de défense samedi, l’Élysée a annoncé qu’un hommage national serait rendu au gendarme, décédé des suites de ses blessures infligées par le terroriste de l’Aude.

«Il est parti en héros». En ce samedi 24 mars 2018, quelques heures après l’annonce du décès du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, son frère Cédric a résumé en quelques mots le sentiment général. Dans un communiqué de presse, l’Élysée a annoncé qu’un «hommage national» serait rendu au gendarme, qui s’est sacrifié en se substituant vendredi aux otages retenus par Radouane Lakdim au Super U de Trèbes dans l’Aude. «Le président de la République a décidé qu’un hommage national serait organisé en l’honneur du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, qui a fait le don de sa vie pour protéger nos concitoyens», a dit la présidence à l’issue d’un conseil restreint de défense organisé samedi après-midi.

Dans un communiqué diffusé plus tôt dans la journée, le président de la République Emmanuel Macron a appelé «chaque Français à honorer la mémoire» d’un homme qui «mérite respect et admiration de la nation tout entière». «Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame est mort au service de la nation, à laquelle il avait déjà tant apporté. En donnant sa vie pour mettre un terme à l’équipée meurtrière d’un terroriste djihadiste, il est tombé en héros.», a écrit le chef de l’État.

«Mort pour la patrie. Jamais la France n’oubliera son héroïsme, sa bravoure, son sacrifice», a tweeté le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb.

Gérard Collomb‏Compte certifié @gerardcollomb

Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame nous a quittés. Mort pour la patrie. Jamais la France n’oubliera son héroïsme, sa bravoure, son sacrifice. Le coeur lourd, j’adresse le soutien du pays tout entier à sa famille, ses proches et ses compagnons de la @Gendarmerie de l’Aude.

Les termes élogieux utilisés pour saluer la mémoire du quadragénaire sont innombrables: «courage», «bravoure», «abnégation», «exemple», «quintessence du sens du devoir», «sens du sacrifice», «modèle», «définition de l’héroïsme», «grand homme»… Ses supérieurs notaient en lui «un militaire qui “se bat jusqu’au bout et n’abandonne jamais“».

Un hommage national?

Sur les réseaux sociaux, le nom et la photo d’Arnaud Beltrame sont abondamment partagés. «Retenons le nom des héros, oublions ceux des assassins», a tweeté un internaute, résumant l’opinion de nombreux autres. Le journaliste Thomas Sotto a exprimé le souhait qu’«une avenue très passante, au cœur de Paris» porte le nom du militaire pour «que plus tard, des enfants demandent à leurs parents: “c’était qui, Arnaud Beltrame?”».

Thomas Sotto‏Compte certifié @ThomasSotto

Donnons à ce Monsieur le nom d’une avenue très passante, au coeur de @Paris. Pour que notre mémoire reste en éveil quand l’émotion du moment sera retombée. Que plus tard, des enfants demandent à leurs parents : « c’était qui, #ArnaudBeltrame ? » Respect, tristesse et gratitude.

Certains internautes abordent également le sujet des obsèques de l’officier. «J’attends des obsèques nationales pour cet homme. Si on peut organiser ça pour Johnny, on peut le faire pour ce héros», tweete ainsi un certain Kevin. «Un hommage national et populaire serait vraiment bienvenu», écrit l’avocat et blogueur catholique Erwan Le Morhedec, plus connu sous le nom «Koz Toujours».
Erwan Le Morhedec‏ @koztoujours

Un hommage national et populaire serait vraiment bienvenu. Rassemblons-nous derrière lui.
En attendant, la gendarmerie nationale a d’ores et déjà décidé de mettre ses étendards et drapeaux en berne en hommage à celui qui avait fait toute sa carrière dans cette institution, de l’Ecole des officiers de la Gendarmerie nationale au groupement de gendarmerie de l’Aude, dont il avait été nommé officier adjoint au commandement en août 2017. «Aujourd’hui, nous sommes tous gendarmes», a tweeté la police nationale.
GendarmerieNationale‏Compte certifié @Gendarmerie

L’ensemble des drapeaux et étendards de la gendarmerie sera mis en berne aujourd’hui. Ce décès en mission nous rappelle la valeur de l’engagement qui est le nôtre, au quotidien, pour protéger la population.Toutes nos pensées accompagnent son épouse et ses proches. Richard Lizurey
Police Nationale‏Compte certifié @PoliceNationale

Police Nationale a retweeté GendarmerieNationale

[HOMMAGE] Très émus d’apprendre le décès du gendarme Arnaud Beltrame. Solidarité totale avec nos camarades de la @Gendarmerie. Aujourd’hui, nous sommes #TousGendarmes.

La Grande Mosquée de Paris, à l’unisson des représentants musulmans, a salué son «courage» et «son engagement».

De son côté, François de Rugy, président de l’Assemblée nationale, a annoncé samedi après-midi que les drapeaux du Palais Bourbon «étaient en berne» et qu’un «hommage solennel» en séance était prévu la semaine prochaine.

Devant sa caserne, samedi matin, les habitants de Carcassonne et des environs affluaient malgré la pluie et déposaient des dizaines de bouquets de fleurs en hommage au gendarme.

Source : Le Figaro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.