La fête du pardon de Plouguin vire au pugilat

La fête du pardon de Plouguin, en Nord Finistère, a viré au cauchemar dans la nuit de samedi à dimanche. Un groupe de 30 à 50 jeunes, extérieurs à la commune, est venu en découdre : bagarres, blessés et dégradations, dont un arbre coupé à la hache…

870x489_index.

Des gendarmes de Brest sont venus en renfort. © Radio France – Mélanie Kuszelewicz
Plouguin, France

La fête battait son plein dans le bourg de Plouguin samedi soir, vers minuit, au cœur des quatre jours de festivités du pardon de la commune, quand un groupe de 30 à 50 jeunes est venu semer la pagaille. Tout s’est passé dans et autour de la fête foraine qui était installée en plein bourg et ouverte jusqu’à 2 heures du matin.

Je suis très surpris par la violence des actes de ces jeunes de 14 à 18 ans” – Le maire

“Ils sont venus agresser les gens de chez nous. C’était un règlement de comptes. Il y avait beaucoup d’alcool et puis aussi, peut-être, des couteaux et des matraques. _Deux jeunes de chez nous ont été hospitalisés_, dont un avec un traumatisme crânien quand même. Il y a aussi eu un coma éthylique” raconte Roger Talarmain, le maire de Plouguin.

Beaucoup de dégradations

Et c’est sans compter un accrochage de voiture, des panneaux cassés et … un arbre coupé à la hache ! Des gendarmes ont dû se déplacer de Brest pour aider leurs collègues du secteur à canaliser ce règlement de comptes, en plein bourg.

Le maire, qui est désabusé face à la violence de ces adolescents, ne voit pas comment il pourrait organiser le pardon de la même manière l’année prochaine.

“Il n’est pas question de le reconduire dans la même forme, tranche Roger Talarmain. Il faudra avoir recours à des sociétés de sécurité. Et on déplacera peut-être l’événement en dehors du bourg. Les règles que nous devons prendre ne sont plus les même que celles d’il y a 3, 5 ou 10 ans”.

Source : France Bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *