La Ferté-Gaucher : avant les fêtes, les gendarmes ont reçu les commerçants en mairie

La gendarmerie de La Ferté-Gaucher tenait une réunion en mairie de La Ferté-Gaucher. L’objectif, adresser un message de prévention à l’attention des commerçants avant les fêtes.

DSC_0257-2-854x568La gendarmerie a procédé à l’arrestation de l’un des deux malfaiteurs. (©Le Républicain/illustration)

À l’heure des festivités de fin d’année, la gendarmerie n’a pas l’esprit rivé vers les fêtes. En effet, la communauté de brigades de La Ferté-Gaucher et Rebais enregistre au moins un cambriolage par jour ces temps-ci, sur un ensemble de trente-six communes.

Si la plupart de ces méfaits sont commis chez des particuliers, les commerçants sont des cibles privilégiées. Du coup, la gendarmerie réunissait les commerçants en mairie de La Ferté-Gaucher, mercredi 5 décembre, afin de véhiculer un message de prévention.

Une douzaine de professionnels ont répondu présent à l’appel des militaires. La police municipale et les sapeurs-pompiers étaient représentés au cours de la réunion à laquelle assistaient Hervé Crapart, 1er adjoint, et Jean-Marie Abdilla, conseiller municipal délégué à la sécurité, entre autres.

La rencontre était animée par les gendarmes Nasso et Augusto qui, en préambule, a rappelé l’objectif du rendez-vous : « Vous avez des habitudes de travail mais il s’agit de faire une piqûre de rappel en cette période de Noël. »

Dissuader, ralentir ou identifier le délinquant

Plusieurs dispositifs de sécurité, ou de simples réflexes à adopter, ont été présentés à un public attentif et réceptif. « J’ai entendu des choses intéressantes, comme travailler en binôme avec son voisinage ou le fait d’être vigilant les uns pour les autres », commente le locataire-gérant du Carrefour Express. Afin de se prémunir de toute extorsion ou agression, la gendarmerie souhaitait mettre l’accent sur le fait de dissuader, ralentir, bloquer, alerter ou identifier le délinquant.

Ainsi, il est conseillé aux commerçants de partager les informations en cas de comportements suspects, qui peuvent être vérifiés par la police municipale grâce aux trente-cinq caméras de vidéoprotection installées à des endroits stratégiques. Les vidéos peuvent être lues à la demande dans un délai de deux semaines.

Priorité aux commerces pour les gendarmes

Les deux dernières semaines de décembre, les gendarmes effectueront des patrouilles jusqu’à 19 heures, un horaire auquel la plupart des commerces baissent le rideau. Mais les équipes de nuit auront pour mission première de faire le tour de La Ferté-Gaucher, principalement près des commerces. Quant à la police municipale, compte tenu des effectifs, la priorité est donnée aux entrées et sorties d’école. Toutefois, les agents municipaux pourront assurer une présence de manière ponctuelle aux heures de fermeture.

Parmi les solutions concrètes proposées par les gendarmes Augusto et Nasso figurent l’installation d’alarmes, de caméras, d’éclairage de détection ou de générateurs de brouillard capable de désorienter les malfaiteurs. Un autre axe de réflexion concerne le fait d’adopter des habitudes préventives et sécuritaires, telle que la création d’un groupe WhatsApp à destination des commerçants. L’idée d’utiliser l’alerte SMS uniquement pour les professionnels, sur le modèle des messages envoyés aux habitants, a aussi été évoquée et sa mise en application semble réalisable.

Source : Actu.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.