La Cnil juge illégale la reconnaissance faciale à l’entrée des lycées

index

La Région Sud avait demandé à la Cnil d’analyser son projet d’installation de dispositifs biométriques à l’entrée de deux lycées situés à Nice et à Marseille. « Ce dispositif ne saurait être légalement mis en œuvre », affirme la Commission dans sa réponse, obtenue par Mediapart.

La Commission nationale informatique et libertés (Cnil) a envoyé un sévère avertissement à la région Sud, vendredi 25 octobre, concernant son projet d’installation des portiques de « contrôle d’accès biométrique » à l’entrée de deux lycées de Nice et de Marseille, d’après des informations obtenues par Mediapart.

Lire la suite : Médiapart

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.