La brigade de gendarmerie est à nouveau au grand complet

Elle compte un effectif de 16 militaires avec trois arrivées. Le chef de la brigade de gendarmerie de La Grande-Combe, le major Daniel Agnely, a de bonnes raisons de se montrer satisfait. Depuis quelques semaines en effet, la brigade est revenue au complet après avoir enregistré l’arrivée de trois nouveaux militaires. Elle était demeurée en sous-effectif durant quelques mois, après que l’adjudant Pons ait fait valoir ses droits à la retraite, que le chef Gouze ait rallié la brigade de Bernis et que le gendarme Mankowski soit retourné à la vie civile. Mais c’est déjà de l’histoire ancienne, car voici peu, l’adjudant Clément Tudury a pris ses fonctions. Nîmois d’origine, il est ravi de retrouver son département, après trois années passées à Mayotte et quatre en Guyane. L’air des Cévennes qu’il connaissait, lui a fait grand bien et il est visiblement heureux de les redécouvrir au guidon de sa moto, surtout en cette saison où les couleurs et les senteurs sont incomparables. Le gendarme Pascal Dos Santos arrive, quant à lui, tout droit de l’Escadron de la garde mobile de Melun où il était en poste depuis huit ans. Originaire de Bourges, il avait cependant insisté pour décrocher le Midi, et notamment le Languedoc-Roussillon où sa famille réside depuis plusieurs années. Son affectation dans le Gard dans une brigade autonome de bonne réputation, à une heure de la mer et de la montagne, l’a comblé de bonheur, ainsi que son épouse. La lecture et le sport, le VTT plus précisément, sont ses grandes passions. Enfin, le gendarme adjoint Lucile Johnston, originaire de Vannes dans le Morbihan, avait souhaité le soleil et la chaleur du Midi pour sa première affectation. Comme devait le lui faire remarquer son chef de brigade, “elle ne devrait pas être déçue dans quelques semaines”. Mais déjà, la jeune Bretonne a su apprécier la région entre Méditerranée et Mont Lozère, et cet arrière-pays dans la vallée du Gardon ne manquant pas de charme. Nous leur souhaitons à tous les trois la bienvenue.

Source : Midi Libre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *