Justice : 4 mois de prison ferme pour avoir fait sauter des PV

police-pretexte-m-598381

Une policière vient d’écoper d’une peine pour avoir fait sauter plusieurs contraventions.

Le tribunal de Saint-Brieuc devait aujourd’hui statuer sur le cas de cette policière de 45 ans, poursuivie pour avoir voulu faire sauter deux PV pour excès de vitesse.

Pour ce faire, la policière de Saint-Malo a “a rédigé deux fausses attestations d’indulgence censées émaner de son supérieur“.

Le procureur de Saint-Brieuc, Bertrand Leclerc, détaille “Elle a prétendu avoir obtenu l’accord verbal de son supérieur, ce qui est formellement démenti par ce dernier qui ne connaît pas les contrevenants. Au demeurant, le fait qu’elle rédige elle-même de faux documents établit qu’elle a bien court-circuité sa hiérarchie en tentant de gérer seule cette manœuvre”.

Pour se justicier, la policière a simplement plaidé une “maladresse” qui n’a toutefois pas convaincu la justice, d’autant qu’elle avait déjà eu affaire à la justice.

En 2016, elle avait notamment été mise en cause pour vol de scellés, alors qu’elle dirigeait elle-même une enquête.

Condamnée à une suspension de 24 mois, elle avait bénéficié d’une “dispense d’inscription de sa condamnation à son casier judiciaire”.

Source :  Buzger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *