Joncy Gendarmerie : le conseil menace de démissionner

Le maire Étienne Richard  est fermement décidé à conserver sa gendarmerie.  Photo A.G.  (CLP)

Le maire Étienne Richard est fermement décidé à conserver sa gendarmerie. Photo A.G. (CLP)

Suite à l’éventuelle fermeture de la gendarmerie, le conseil municipal de Joncy maintient la pression et menace de démissionner.

Après la manifestation de protestation du 27 avril contre l’éventuelle fermeture de la brigade de gendarmerie de Joncy, le maire Étienne Richard, à la demande de ses administrés et ceux des communes voisines, a tenu à faire le point sur les concertations en cours.

« Ce que je peux dire aujourd’hui, c’est que suite à la proposition de suppression de notre brigade, aucune décision définitive n’ayant encore été prise à ce jour, j’ai sollicité un ensemble de responsables départementaux, le sénateur Jean-Patrick Courtois et la députée Édith Gueugneau, lesquels sont intervenus en notre faveur auprès du cabinet du ministre de l’Intérieur, et duquel viendra l’option finale ». Étienne Richard ajoute : « Jeudi dernier, je me suis rendu en préfecture afin de savoir où en était le dossier. Le préfet m’a confirmé qu’il était bouclé et qu’en fait, il n’avait fait que valider la décision de son prédécesseur ».

Une situation d’avenir qu’il résume ainsi : « Au vu de ces éléments, au cours d’une réunion le conseil municipal dans sa globalité, a choisi de mettre son mandat dans la balance, et en cas de suppression de la brigade de gendarmerie, de démissionner. C’est aussi un moyen aux élus d’exprimer leur désaccord concernant l’éventuelle suppression de ce service de sécurité fiable, sans en avoir été au préalable consulté ».

Source : Le Journal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *