Jacques Blondel : Un simple Citoyen devenu un héros national

Le 24 août dernier le site ARMEE-MEDIA publiait un article de Jacky Mestries intitulé

«  Marignane : Jacques Blondel, ce héros embarrassant  ».

 En préambule il s’exprimait ainsi  : «C’est assurément un mouvement de colère face à l’impuissance des institutions pour protéger les citoyens de la criminalité incontrôlée à Marseille qui a conduit Jacques Blondel à intervenir lors du braquage d’un bureau de tabac ce 22 août. Il y a laissé sa vie. ( suivre ce lien ) » .

Près de 1200 lecteurs ont lu cet article et si très peu n’ont eu de commentaires à faire, je voudrais souligner le texte d’un commentateur, qui non seulement mérite d’être lu mais mérite aussi que chacun s’en fasse une réflexion.

C’est pourquoi je reproduis le texte de ce commentateur, qui sous le pseudo de « jacquesafait »,  a exprimé si justement et si joliment les sentiments qu’il a ressenti à la lecture de l’article cité ci-dessus :

 

Mort pour rien; mort pour quelques paquets de cigarettes ont écrit les sans cervelle et les lâches ! NON , mort pour les siens, pour un demain dans un pays où il a fait bon vivre !

RIP Monsieur BLONDEL.

 Je n’avais jamais eu de héros sinon les militaires,tombés au champ d’Honneur. Le 24 août j’en ai un,  un citoyen « normal » et ordinaire comme moi.  Qui s’est montré courageux pour nous tous.

 Voulant simplement la paix et la Justice dans nos rues et dans nos vies…

Nous ne voulons pas courber l’échine devant les malfrats, pas davantage que nos aînés et aïeux ne l’ont fait devant les ennemis extérieurs.

 Je vous promets Monsieur BLONDEL d’être tête haute…sans haine ni arrogance.

je veux vivre debout avec fierté et défendre les valeurs du vivre ensemble jusqu’à mon souffle ultime.

Mon 14 Juillet à moi sera le 24 Août et je trouverai où mettre une rose anonyme pour vous et votre courage tant que physiquement je pourrai le faire.

Merci d’avoir été Vous-même dans vos valeurs et jusque dans vos actes. Puissiez-vous nous donner le courage que nos représentants n’ont plus.

Votre famille est dans la peine ; nous sommes avec elle dans le recueillement. Et nous oeuvrerons pour marcher dans vos pas et être dignes de votre lutte et de votre abnégation.

 Merci j’ai enfin mon héros, un vrai citoyen de cette République. Celle dont nos élus s’approprient mais dont ils abandonnent les victimes face aux délits et aux crimes.

Ce n’est pas un Au-revoir car quotidiennement je vous en fait promesse vous serez dans mon quotidien.

Mes Aïeux, eux vous attendent… Dans un monde plus glorieux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *