Ivre, il incendie sa voiture et va à la gendarmerie

Un habitant de Sigolsheim s’était présenté ivre à la gendarmerie pour raconter que des agresseurs avaient incendié sa voiture alors qu’il se trouvait à l’intérieur, le 2 mai près de Bennwihr-Gare. Son taux d’alcoolémie s’élevait à 1,71 g par litre de sang.

Les enquêteurs ont travaillé pendant un mois pour apporter la preuve de l’arnaque qu’ils avaient flairée. Cet homme de 24 ans, qui n’a pas d’antécédents judiciaires, avait indiqué avoir été agressé par deux individus sur une aire de repos le long de la RD 4, lesquels auraient brisé la vitre de son Alfa Romeo côté conducteur avec un marteau, avant de jeter un seau d’essence et de mettre le feu à sa voiture. Il serait alors parvenu à s’extraire du véhicule et à éteindre ses vêtements en feu en se roulant dans l’herbe.

Des dégradations importantes avaient été relevées sur le véhicule, et un appel à témoins avait été lancé. Le jeune homme était arrivé au poste avec des vêtements abîmés par le feu, mais ne présentait aucune brûlure d’après les constatations d’un médecin légiste. Pour épauler les gendarmes de la communauté de brigades de Kaysersberg-Lapoutroie, la brigade de recherches de Colmar et des techniciens en identification criminelle ont été mobilisés. Interpellé hier matin, le jeune homme a reconnu avoir mis le feu à son véhicule, après une nuit arrosée, dans l’espoir d’être indemnisé par son assurance. Il a été libéré à l’issue de sa garde à vue, muni d’une convocation devant le tribunal correctionnel le 23 août pour dénonciation mensongère, escroquerie et conduite en état d’ivresse.

 

Source : L’Alsace.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *