Interpellé par un retraité, Macron « assume demander des efforts aux plus âgés »

Capture d’écran 2018-03-02 à 12.09.54

A Châlons, le chef de l’Etat a tenté de convaincre un retraité du bien-fondé de ses réformes. Il assume « demander des efforts » aux plus âgés.

En déplacement à Châlons-en-Champagne jeudi, Emmanuel Macron a été interpellé par un retraité inquiet au sujet de son pouvoir d’achat et de l’augmentation de la CSG. S’en est suivi un échange au cours duquel le chef de l’Etat a tenté de convaincre son interlocuteur du bien-fondé de ses réformes:

« Je sais que je demande des efforts aux plus âgés, que parfois certains râlent, ça ne me rend pas forcément populaire mais je l’assume », a répondu le chef de l’Etat. « Mais si on ne produit pas, on ne peut pas redistribuer ».

Pour expliquer son action, Emmanuel Macron a ensuite filé la métaphore de la construction d’une maison: « au début on voit les plans, on se projette. Après, on commence les travaux: il y a un moment où ça sent la peinture, il y a des courants d’air, il fait plus froid et on se demande pourquoi on a fait tout ça ». Et le chef de l’Etat de souligner: « il faut avoir la patience de rappeler pourquoi on le fait, d’avoir des désagréments passagers parce qu’à la fin, c’est quand même mieux qu’au début ».

Source et Vidéo : BFMTV

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.