Interpellations des auteurs et complices présumés du meurtre du policier Eric Masson à Avignon : la farce judiciaire en marche !

S’achemine t-on vers un nouveau naufrage judiciaire comme dans les affaires Viry-Châtillon et Sarah Halimi ?

Depuis quelques heures, les médias mainstream relayent les déclarations du principal suspect placé en garde à vue qui nie toute implication dans le meurtre de notre collègue.

Habitué des gardes à vue, le jeune multirécidiviste a bien compris qu’il a la justice de Dupond-Moretti de son côté et qu’en l’absence d’aveu il pourrait bien bénéficier d’un non-lieu.

Car bien souvent, malgré des preuves accablantes, en l’absence d’aveu, la justice a une fâcheuse tendance à relaxer au bénéfice du doute.

Rien n’a changé depuis l’affaire Jean-Claude Bonnal dit « le Chinois » en 2001 au Plessis-Trévise. Nos collègues continuent de se faire abattre et toujours pas de réforme de la légitime défense pour les forces de l’ordre.

Les politiciens viennent se poser comme des vautours sur les cadavres de nos collègues sans apporter une réelle réponse pénale.

Policiers, gendarmes, douaniers et militaires n’en peuvent plus. Les mesurettes du gouvernement Castex constituent une véritable insulte à l’ensemble de nos professions.

Nous appelons l’ensemble de nos collègues à faire bloc et à ne rien lâcher.Force et honneur !

Source : France Police

Répondre à Desfieux Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.