Inspection annuelle à la brigade de gendarmerie: des «bons résultats» constatés

Le capitaine Teneur a commenté les résultats devant les élus du secteur.

Le capitaine Teneur, commandant de compagnie et ses adjoints, les capitaines Devienne et Debruyne ne cachaient pas leur satisfaction à la lumière des résultats enregistrés par la brigade de Solesmes pour l’année 2012.

Avec un taux d’élucidation de 91 %, la brigade, placée sous le commandement du major Diégo Robert, se place en tête des sept brigades de la compagnie. Ces résultats ont été communiqués aux élus du canton à l’issue de la traditionnelle journée d’inspection.

La brigade, qui compte douze gendarmes et deux gendarmes adjoints rayonne sur un territoire de 11 000 ha comptant 14 000 habitants, un territoire avant tout rural engendrant des déplacements fréquents. Pour l’année 2012, la brigade a enregistré 338 délits (300 en 2011) dont 310 ont été solutionnés mettant en cause 277 personnes. Pour arriver à de tels résultats, le gendarme a assuré 8,33 h quotidiennes dont 60 % à l’extérieur.

Le point noir reste

les cambriolages

Le point noir reste bien évidemment les cambriolages qui bondissent de 32 à 52 et les dégradations et vols de voitures et 2 roues passant de 31 à 51, les autres délits (escroqueries, dégradations, stupéfiants…) sont par contre en baisse significative. Et le major d’énumérer les mesures prises pour limiter les actes délictueux : la poursuite en temps réel de la procédure, le renforcement des liens avec la population et les élus, des actions de prévention auprès des Aînés, la sécurisation des établissements scolaires, l’opération tranquillité-vacances…

Concernant les cambriolages, les gendarmes ont affaire à de véritables réseaux très mobiles, d’où leur présence en observation sur le terrain sur des endroits qu’ils ont ciblés. « Les automobilistes croient à des contrôles de vitesse et préviennent par appels de phares de notre présence. Cela est bien dommageable car ils préviennent également les délinquants » regrette le major.

Un rôle prépondérant

On passait ensuite au cas par cas des faits constatés dans chacun des villages du canton. Si Solesmes comptabilise le plus de délits, cela reste conforme à la moyenne générale constatée.

Tous les élus présents ont abondé dans le sens du major, « désirant tisser des liens forts avec la gendarmerie qui joue un rôle prépondérant dans la vie sociale de chaque commune » comme devait le souligner Serge Machepy, maire de Solesmes.

Source : La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *