Insolite : un maire menace de verbaliser des véhicules gendarmerie

https://images.caradisiac.com/logos/9/6/1/6/239616/S5-insolite-un-maire-menace-de-verbaliser-des-vehicules-gendarmerie-160459.jpg

C’est ce qui s’appelle être au mauvais endroit au mauvais moment. À Boulogne sur Mer, le maire a vu rouge en découvrant des fourgons bleus stationnés dans une Thiers à vocation commerçante. Une surprise pour l’édile socialiste Frédéric Cuvillier, ancien secrétaire d’État chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche. Et comme il était accompagné par l’ancien président du Département Dominique Dupilet, il a montré qui était le patron.

Nul n’est censé ignorer la loi et personne ne doit échapper à son application. Y compris dans le domaine du stationnement. Une réglementation qui n’est pas anodine pour le commun des mortels lorsque l’on rappelle que les amendes au titre de la circulation et du stationnement ont permis de rapporter 1,817 milliard d’euros à l’État en 2016.

Samedi 10 juin, en pleine pause méridienne, le maire de Boulogne sur Mer arpente la rue Thiers lorsqu’il découvre huit fourgons de la gendarmerie nationale stationnés pleine voie. Frédéric Cuvillier raconte la suite : « je n’étais pas au courant, je me promenais dans ma ville et je suis tombé dessus. Ça ne me plaît pas du tout et je leur ai dit que si je le voulais, j’étais en mesure de les verbaliser… »

Une information passée en direct et les gendarmes ont été invités à se garer sur les parkings aux alentours, notamment place Navarin. Vers 12 h 10, les huit véhicules avaient quitté les lieux.

Source : Caradisiac

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.