Insolite. Émilie est née… à la gendarmerie de La Ferté-Bernard

Pressée de venir au monde, la petite fille est née en 48 minutes sur le canapé de ses parents à la brigade de La Ferté-Bernard.

Le gynécologue avait prévenu Tiphany. Avec une seconde grossesse et un bébé déjà bien descendu, il ne faudrait pas traîner à partir de la maison quand les premiers signes de l’accouchement se feraient sentir.

Une maman ambulancière et un papa gendarme

« Nous habitons à La Ferté-Bernard et la maternité du Mans est la plus proche », explique la jeune maman de 29 ans. « Donc on se tenait prêt à partir rapidement de chez nous ».

Mais Émilie ne leur en a pas laissé le temps. C’est en 48 minutes top chrono que la jolie petite brunette a vu le jour… sur le canapé de ses parents à la brigade de gendarmerie.

Mais avec une maman ambulancière et un papa gendarme, donc « habitués » aux situations d’urgences, tout s’est déroulé dans un calme relatif.

« J’ai eu la toute première contraction à 0h50 dans la nuit de samedi à dimanche », raconte Tiphany. « J’ai tout de suite senti que ça allait être très rapide ».

Le temps que Laurent, le papa, dépose Lucas, leur grand garçon de 27 mois, chez une voisine, le Samu est alerté à 1h10. « Ils nous ont envoyé une ambulance qui est arrivée dès 1h15. J’avais un peu peur que ce soit mes patrons qui soient de garde, j’aurais été gênée », confie-t-elle en rigolant.

« Ils m’ont fait sortir de chez moi mais à peine à la porte, je sentais la tête de la petite. Les ambulanciers ont juste eu le temps de me jeter sur le canapé – tout neuf et désormais fichu – et de rattraper la petite à 1h28. Ils ont super-bien géré. Un peu plus, et elle naissait devant la porte de la brigade de gendarmerie ».

Il faut dire que les ambulanciers n’en étaient pas à leur première naissance en urgence, tout comme Tiphany qui a déjà aidé deux mamans à accoucher. « Avec la fermeture des maternités et les distances que les gens doivent faire, nous sommes amenés de plus en plus à intervenir. C’est toujours stressant, on ne sait jamais comment ça va se dérouler ».

Heureusement, tout est bien qui finit bien pour Émilie et sa maman. « Les ambulanciers nous ont emmenées à l’hôpital de La Ferté-Bernard où Émilie a pu recevoir les premiers soins. Et vers trois heures du matin le Smur nous a tranférées à la maternité de l’hôpital du Mans ».

Dans quelques jours, Émilie et sa maman rejoindront leur maison où elles sont attendues avec impatience par le papa et le grand frère bien sûr, mais aussi par toute la brigade de gendarmerie fertoise.

Mathilde BELAUD

Source : LeMaine Libre

Profession-Gendarme.com présente tous ses vœux de bonheur à la petite Emilie et ses félicitations aux heureux parents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *