INFO LE POINT. Rouen : il viole une femme après avoir frappé son enfant

Un homme de 32 ans a été interpellé jeudi après avoir été identifié grâce à un portrait-robot établi par la victime. Il a été placé en garde à vue.

17390681lpw-17390866-article-jpg_5658940_660x281

C’est une affaire particulièrement sordide. Selon nos informations, un homme de 32 ans, soupçonné d’avoir violé une femme après avoir donné des coups à sa fille de 2 ans, a été interpellé ce jeudi 18 octobre dans une rue de Rouen. Le suspect, dont l’identité reste à confirmer et qui se dit sans domicile fixe, a été placé en garde à vue dans les locaux de la sûreté départementale de Seine-Maritime.

Les faits qui lui sont reprochés remontent au lundi 15 octobre, vers 22 heures, dans la zone de sécurité prioritaire des Hauts-de-Rouen. Une patrouille de police se rend à proximité d’un sous-bois afin de secourir une femme. Cette dernière, en état de choc, a alerté la police en déclarant avoir été victime d’un viol en présence de son enfant, âgé de 2 ans. Prise en charge par des policiers de la brigade anticriminalité (BAC), la victime est conduite à l’hôpital pour y recevoir les premiers soins. Malgré le traumatisme, elle parvient à relater les circonstances de son agression.

Il exige de se faire conduire «  au quartier  »

La jeune femme explique avoir été surprise par un inconnu alors qu’elle venait de stationner sa voiture devant son domicile. Un homme a surgi et l’a empoignée et poussée à l’intérieur de son véhicule. L’agresseur monte à l’arrière et s’installe juste à côté de l’enfant de la victime, installé dans un siège auto. Très vite, l’inconnu menace de s’en prendre à son bambin si elle n’accède pas à ses demandes. Dans un premier temps, il exige de se faire conduire «  au quartier  », distant de deux kilomètres. Pour se faire obéir, il porte des coups à la fillette. La mère de famille obtempère et prend la direction indiquée.

La victime indique encore avoir entendu son agresseur passer un appel téléphonique au cours duquel il a indiqué «  amener un cadeau  » à son interlocuteur. Comprenant alors la situation, la conductrice cherche à gagner du temps, mais l’inconnu l’oblige à stopper son véhicule à proximité d’un sous-bois. La victime a ensuite été frappée par son agresseur puis violée. L’inconnu a fini par prendre la fuite. «  La victime a pu établir un portrait-robot de son agresseur qui a été diffusé dans tous les services de police à Rouen et dans son agglomération, confie une source proche de l’affaire. Un homme correspondant à ce portrait-robot a été contrôlé, ce jeudi, dans une rue de Rouen. Il avait sur lui une petite quantité de drogue. Il a été placé en garde à vue et formellement identifié par la victime. Son audition se poursuit.

Source : Le Point

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.