Indre-et-Loire Alcoolémie, stupéfiants : offensive de la gendarmerie

Rond-point Jean-Le-Reste, à Tours, dimanche à 0 h 30. L'automobiliste repartira. La moto ne sera pas rendue à son propriétaire… - Rond-point Jean-Le-Reste, à Tours, dimanche à 0 h 30. L'automobiliste repartira. La moto ne sera pas rendue à son propriétaire… - (Photo NR)

Rond-point Jean-Le-Reste, à Tours, dimanche à 0 h 30. L’automobiliste repartira. La moto ne sera pas rendue à son propriétaire… – (Photo NR)

Près de 400 automobilistes se sont soumis à des dépistages dans la nuit de samedi à dimanche. L’opération a révélé quelques surprises.

Le rendez-vous était fixé à 23 h, samedi, au peloton autoroutier de gendarmerie de Chambray-lès-Tours, en présence de Jacques Lucbereilh, sous-préfet de l’arrondissement de Tours. Sous l’autorité du commandant Le Goff, adjoint du groupement de gendarmerie d’Indre-et-Loire et du capitaine Jolivet de l’escadron départemental de la sécurité routière, douze militaires des pelotons motorisés de Monnaie et de Chambray sont prêts à partir. Direction la sortie de l’A 10 de Tours-Nord et le rond-point Jean-Le-Reste situé en contrebas, passage obligé de ceux qui vont ou viennent de Rochecorbon. La toile est tissée. Les contrôles commencent. Poliment.

Sans permis et alcoolisé dans une voiture volée

Il faut attendre 23 h 50 pour voir les premiers éthylotests afficher des taux supérieurs à ceux autorisés, vérifiés ensuite par un éthylomètre. Les mesures effectuées sur ce motard révéleront qu’il circule avec 0,66 gr/l. L’homme repartira avec sa compagne venue le chercher et devra répondre devant un tribunal. Il risque six mois de suspension de permis.
Les gendarmes ne sont pas au bout de leurs surprises. Peu après 1 h 30, un gros 4X4 de marque allemande arrivant de Tours par Marmoutier se présente devant le rond-point mais ne s’arrête pas. Il est intercepté par les gendarmes situés de l’autre côté. Le conducteur est âgé de 19 ans, n’a pas de permis et le dépistage indique qu’il roulait avec 0,46 gr/l. Le capitaine Jolivet appelle le centre opérationnel de la gendarmerie, la vigie des vols de voitures. Une vérification faite directement auprès du propriétaire apprendra que le conducteur et son passager venaient de lui dérober son véhicule à Mettray. Les individus passeront en comparution immédiate aujourd’hui. D’autres infractions (plus d’une dizaine) seront encore constatées, certaines délictuelles, d’autres contraventionnelles. Les gendarmes placés à la sortie de l’autoroute contrôleront un conducteur sous l’emprise de stupéfiants. A Chambray, un automobiliste sera immobilisé après avoir franchi un feu rouge non loin du CHU Trousseau. Il est trois heures du matin quand les contrôles sont levés.

Source : La Nouvelle République

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.