Incendie de Lubrizol: des pompiers présentent des résultats d’analyses anormaux

Selon Le Monde, des pompiers intervenus sur le feu qui a ravagé l’usine de Rouen présentent des résultats d’analyses biologiques anormaux.

B9721269466Z.1_20191016133732_000+GVAEN16UD.1-0Selon Le Monde, des pompiers qui sont intervenus sur l’incendie de l’usine Lubrizol de Rouen présentent des résultats d’analyses biologiques anormaux. (LOU BENOIST / AFP)

Les pompiers qui sont intervenus sur l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen il y a trois semaines sont-ils en bonne santé ? Selon Le Monde, certains soldats du feu ont reçu les résultats des analyses biologiques pratiquées après le sinistre. Selon le quotidien, pour une dizaine de pompiers, « les bilans sanguins font apparaître des résultats anormaux pour le foie, avec des niveaux de transaminases trois fois supérieurs à la normale ainsi que des perturbations au niveau de la fonction rénale ».

« On est forcément inquiet »

De nouvelles analyses sont prévues un et trois mois après les premières. Des bilans sont également programmés tous les quinze jours pendant six mois pour ceux qui présenteraient des résultats anormaux. « Vu les quantités qui ont brûlé et que l’on a respirées, on est forcément inquiet. On nous répète depuis un an qu’il faut faire attention avec la toxicité des feux pour une intervention sur une maison ou une voiture. Lubrizol, c’est un site Seveso, c’était un feu de voiture multiplié par plusieurs millions », commente Mathieu Gibassier, secrétaire général de la CGT du SDIS 76.

Toujours selon Le Monde, certains pompiers pourraient désormais porter plainte contre X pour mise en danger de la vie d’autrui.

Source : La VDN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.