Impliqué dans un accident, le policier avait perdu tous ses points sur son permis de conduire

JLG180618AL’agent qui conduisait avait perdu tous ses points de permis. (Photo d’illustration) | OUEST-FRANCE.

Une voiture de police avec à son bord trois agents est entrée en collision avec un autre véhicule, lundi 1er avril à Roubaix (Nord). L’accident n’a pas fait de blessé grave. Mais le policier qui conduisait n’avait plus de points sur son permis et ne devait donc pas se trouver derrière le volant. Il a affirmé ne pas être au courant de sa situation.

L’affaire peut se révéler embarrassante. Un véhicule de la police municipale de Roubaix (Nord) a été impliqué dans un accident de la circulation lundi 1er avril, sans grande gravité. Problème : l’agent qui conduisait la voiture avait perdu tous ses points sur son permis et n’aurait donc pas dû se trouver derrière le volant, rapporte La Voix du Nord. Une enquête est en cours pour éclaircir la situation.

Capture d’écran 2019-04-05 à 20.56.18

Une collision avec un autre véhicule

L’accident a eu lieu juste avant 22 h. À bord de leur véhicule, trois policiers se rendaient sur une place de la ville pour arrêter « des individus en train de s’attaquer au mât sur lequel est installée une caméra de vidéosurveillance », indique le quotidien régional. Ils sont alors entrés en collision avec une voiture. Son conducteur, ainsi que les trois agents ont été transportés à l’hôpital. Ils sont tous ressortis depuis.

Dans le cadre des constatations d’usage en cas d’accident, des tests d’alcoolémie ont été effectués et se sont révélés négatifs pour les quatre personnes. En revanche, l’enquête a établi que le policier qui se trouvait au volant avait vu son permis annulé faute de points.

Son permis avait déjà été suspendu

Interrogé par La Voix du Nord, le directeur de la prévention et de la sécurité à Roubaix, Dominique Paulo, a indiqué que le policier avait « fait l’objet d’une suspension de permis de plusieurs mois il y a deux ans ». Mais il l’avait ensuite récupéré.

« Il a pu commettre d’autres infractions depuis et perdre ses points mais il a indiqué ne pas être au courant de cette situation et ne pas avoir reçu le recommandé lui notifiant son annulation de permis », a ajouté Dominique Paulo. L’enquête doit désormais déterminer la véracité des propos de l’agent concerné.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.