Ils volaient feux arrières, appuies-tête et autoradios

Les gendarmes et policiers ont interpellé 6 jeunes qui dérobaient des accessoires automobilistes depuis 5 mois dans le Sud de La Réunion.

Le réseau de vol d’accessoires de voitures a été démantelé. 6 jeunes âgés de 17 à 21 ans et originaires de Saint-Louis, du Port et de La Possession, ont reconnu une quarantaine de vols. Les communes ciblées sont Saint-Pierre, Le Tampon, Saint-Louis, l’Etang-Salé et Saint-Leu.
Le mode opératoire du groupe est le suivant : la portière avant est forcée. Les pièces les plus faciles à retirer sont emportées. Les objets volés sont ensuite revendues à des prix très bas sur les réseaux sociaux.
Les voleurs profitent d’un marché très régulé – les pièces doivent et proposent des pièces au noir aux acheteurs

ADN et ​vidéosurveillance

« Depuis le mois de juin, nous avons été confrontés à une recrudescence de vols d’accessoires de voitures, notamment de Peugeot 206« , explique le commandant Nicolas Imbert, chef d’escadron de la gendarmerie de Saint-Pierre.
« Il y a eu des empreintes ADN qui ont matché mais on a également des images de vidéosurveillance qui nous ont permis aussi de les identifier qui ont conduit à leur interpellation à Saint-Pierre. »

Communiqué :

« Depuis le mois de juin 2017, une recrudescence des vols d’accessoires automobiles est constatée dans le Sud de La Réunion. Les malfaiteurs ciblent particulièrement les véhicules Peugeot 206 pour dérober selon les modèles, les optiques arrières, les appuis têtes, les plages arrières et les autoradio.

Les échanges de renseignements entre les services d’enquête de la compagnie de gendarmerie de Saint-Pierre et du commissariat de Police de Saint-Pierre permettent à la BAC de Saint-Pierre d’interpeller le 6 septembre 2017 à 1 heure du matin, trois personnes en flagrant délit de vol d’accessoires sur un véhicule Peugeot 206 stationné rue de Suffren.

Les auteurs de cette tentative de vol sont deux jeunes hommes âgés de 17 et 18 ans et une jeune fille de 20 ans, agissant en qualité de complice.

L’enquête diligentée conjointement par les services de Police et de
Gendarmerie de Saint-Pierre permet de rapprocher ce fait avec plusieurs autres vols commis selon le même mode opératoire et confirme les agissements délictueux d’une équipe de 6 personnes qui agissait sur plusieurs communes du Sud de l’île.

Placées en garde à vue, ces 6 personnes, originaires de Saint-Louis, du Port et de La Possession, ont reconnu une quarantaine de vols d’accessoires commis sur les communes de Saint-Pierre, du Tampon, de Saint-Louis, de l’Etang-Salé et de Saint-Leu.

Les 5 personnes majeures de cette équipe de malfaiteurs sont convoquées pour être jugées devant le tribunal correctionnel de Saint-Pierre au mois de février 2018 tandis que le mineur est convoqué devant le juge des enfants au mois de novembre 2017.

Le véhicule utilisé par les membres de cette équipe a également été saisi. »

 

Source : L’Info.re

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.