Ille-et-Vilaine. Sécurité intérieure : donnez votre avis

Dans le cadre du Livre blanc de la sécurité intérieure, l’État engage une vaste concertation. Les citoyens peuvent participer à une réunion, organisée lundi 20 janvier, à Rennes, ou répondre à un questionnaire sur internet.

  • Les habitants d’Ille-et-Vilaine peuvent partager leurs idées sur la sécurité d’aujourd’hui et de demain, donner leur avis, faire des propositions.
    Les habitants d’Ille-et-Vilaine peuvent partager leurs idées sur la sécurité d’aujourd’hui et de demain, donner leur avis, faire des propositions. | ARCHIVES OUEST-FRANCE

 

Définir les orientations de sécurité intérieure pour les années à venir, tel est l’enjeu du Livre blanc de la sécurité intérieure, annoncé par le Premier ministre dans son discours de politique générale le 12 juin 2019.

Dans le cadre des Assises territoriales de la sécurité intérieure organisées en Ille-et-Vilaine, il est proposé à tous ceux qui habitant ou travaillant en Ille-et-Vilaine, et se sentant concernés par ces questions, de partager leurs idées sur la sécurité d’aujourd’hui et de demain, de donner leur avis, de faire des propositions.

Participer à une réunion…

Pour prendre part à cette vaste consultation, il est possible de participer à la conférence citoyenne organisée lundi 20 janvier, de 18 h à 20 h, à Rennes. Il suffit de s’inscrire sur le site de la préfecture (dans la limite des places disponibles), jusqu’au jeudi 16 janvier. « Le thème principal sera celui des relations entre les citoyens et les forces de sécurité intérieure », explique la préfecture d’Ille-et-Vilaine.

Un thème décliné en grandes questions. Par exemple : quelles sont les attentes des citoyens à l’égard des forces de sécurité, et comment mieux y répondre ? Quelle place pour le numérique dans les relations entre les citoyens et les forces de sécurité ? Comment les citoyens et les forces de sécurité peuvent-ils lutter contre les incivilités ? Comment peuvent-ils, avec les forces de sécurité, devenir acteurs de leur sécurité ?

… ou répondre à un questionnaire

L’autre possibilité de s’impliquer en tant que citoyen, c’est de répondre à un questionnaire en ligne anonyme, avant le 24 janvier, sur le site internet des Assises territoriales de la sécurité intérieure. Par ailleurs, l’État rencontrera les partenaires locaux de la sécurité, les forces de l’ordre, les élus… Les réflexions et recommandations issues de ces travaux viendront nourrir le Livre blanc, l’ensemble des contributions étant destiné à être transmis au ministère de l’Intérieur fin janvier.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.