Il avait critiqué l’action des gendarmes lors d’un cambriolage : le maire de Pezens sera jugé pour “outrage”

Philippe Fau avait critiqué sur les réseaux sociaux l’inaction des gendarmes après une tentative de cambriolage. Il sera jugé le 9 octobre au tribunal correctionnel.

Le 20 décembre dernier, vers 22 h 30, Philippe Fau, maire de Pezens, participe à un repas dans une salle du village, lorsqu’une tentative de cambriolage est signalée tout près de là.

Les convives et le maire du village interceptent les suspects et appellent les gendarmes. “Ils nous ont ensuite rejoints sur les lieux où on avait interpellé les jeunes, mais ils se sont contentés de contrôler leur identité”, racontait Philippe Fau dès le lendemain.

Le maire avait raconté le lendemain sa mésaventure sur un réseau social. Il y dénonçait l’inaction des gendarmes, alors même que les cambrioleurs présumés avaient été interpellés par les habitants.

Ces quelques lignes valent aujourd’hui à Philippe Fau d’être poursuivi en justice. Constatant que leur intervention avait été critiquée sur les réseaux sociaux, le gendarme et le maréchal des logis chef de la brigade de Montréal ont en effet déposé plainte. Le procureur de la République de Carcassonne a jugé le délit assez grave pour que son auteur comparaisse devant le tribunal correctionnel, le 9 octobre prochain.

Pour en savoir plus, rendez-vous dans notre zone abonnés.

Ce qu’il avait déclaré

Aujourd’hui, sur son compte Facebook, Philippe Fau republie ce qu’il avait écrit le 21 décembre dernier.

“nos agents des forces de l’ordre arrivent et ne font rien, ne demandent rien, hormis deux contrôles d’identité à 300 mètres de là !!!! Aucune question, aucune enquête. 2 heures du matin du bleu partout avec 8 gendarmes faisant souffler tout ce qui bouge et ne contrôlant ni les permis ni les voitures. Nos cambrioleurs doivent bien rigoler. On marche sur la tête. Quel dégoût !!! On lâchera rien. Parole de Pezénois! ”

Source : L’Indépendant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *