Hoymille : la gendarmerie voit plus grand

La communauté de communes s’engage en faveur du déménagement du commandement de la compagnie de gendarmerie de Dunkerque à Hoymille.


Selon le capitaine Bolle, la décision finale de quitter Dunkerque pour Hoymille n’a pas encore été prise par la hiérarchie.

La CCHF devient un partenaire incontournable de la gendarmerie, au moins à Hoymille. L’ex-Communauté de communes du canton de Bergues avait contribué à la construction de la nouvelle caserne qui abrite la brigade de Hoymille depuis 2008. L’intercommunalité envisage aujourd’hui de procéder au même montage pour construire des logements et des locaux administratifs supplémentaires. C’est-à-dire qu’elle sera le maître d’ouvrage.

Trois logements supplémentaires

But de la manœuvre ? Accueillir le commandement de la compagnie de gendarmerie, ainsi que la brigade de recherche. Ces deux unités sont aujourd’hui basées à Dunkerque. Le vice-président de la CCHF, Paul Janssen, précise que la précédente opération menée avec Dexia, était blanche. Elle n’a rien coûté à la collectivité, qui sous-loue les 48 habitations et les bureaux à la gendarmerie nationale.

Le terrain est suffisamment grand – 30 000 m2 – pour y ajouter trois logements de type 4 et un bâtiment administratif supplémentaire d’une superficie de 200 m2. Le projet concerne une parcelle de 5 000 m2. Lors du conseil communautaire du 15 décembre, les élus, en votant favorablement, se sont engagés à soutenir l’opération. Si l’intercommunalité finance la construction de ce nouvel équipement, elle sait que les loyers perçus rembourseraient le prêt contracté sur 25 ans.

Dès juin 2016 ?

La CCHF indique que des bâtiments modulaires pourraient être installés, dès juin 2016 à Hoymille, à la charge de la gendarmerie en attendant la réalisation de l’extension.

Le commandant de compagnie, lui, ne se prononce pas. « Nous avons l’appui de la CCHF, mais la décision finale de déménager n’a pas encore été prise par la hiérarchie », indique le capitaine Bolle, commandant de la compagnie de gendarmerie. La CCHF s’est engagée à ce que les logements et les locaux administratifs soient prêts pour juin 2018.

Source : Le Journal des Flandres

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.